Analyse Favoris Omloop Het Nieuwsblad 2024 : De Lie, Mohorič et Wellens en route pour un Visma|Lease a Bike étoilé.

Avec le Omloop Het Nieuwsblad 2024 la saison des pavés commence. La manche d’ouverture du calendrier belge, programmée Samedi 24 févrierinaugurera également la liste des rendez-vous WorldTour sur le sol européen et sera, comme le veut la tradition, une course très convoitée par les coureurs les mieux adaptés aux pierres et aux murs. Comme il s’agit de la première course de la « spécialité », les pronostics sont très ouverts, même si une équipe semble globalement beaucoup mieux équipée que les autres. Il y a aussi beaucoup d’athlètes qui en seront à leur première sortie en compétition de la saison, il reste donc à voir quel sera leur état de forme.

Tableau d’honneur récent Omloop Het Nieuwsblad

2023 VAN BAARLE Dylan
2022 VAN AERT Wout
2021 BALLERINI Davide
2020 STUYVEN Jasper
2019 STYBAR Zdenek
2018 VALGREN Michael
2017 VAN AVERMAET Greg
2016 VAN AVERMAET Greg
2015 STANNARD Ian
2014 STANNARD Ian
2013 PAOLINI Luca

Favoris Omloop Het Nieuwsblad 2024

Cliquez ici pour la liste de départ

Inévitablement, pour composer la liste des favoris, on se tourne vers Visma|Lease a Bike. La formation néerlandaise présente un septuor d’une qualité redoutable pour ses adversaires, et il est très difficile d’imaginer une fin de course où il y aurait plusieurs maillots jaunes parmi les protagonistes. Le numéro 1 sera sur le dos de Dylan van Baarlequi a gagné cette course en 2023, qui est un coureur de classe mondiale et qui, sur le papier, n’est pourtant que le troisième choix de l’équipe. Devant lui, il y a Wout van Aert e Christophe Laporte. Le Belge s’est imposé en 2022, tandis que le Français, qui fera ses débuts cette saison, a terminé troisième lors de l’édition de l’année dernière, lorsque le Jumbo-Visma de l’époque avait tiré les ficelles de la course à sa guise.

Reste donc à savoir quelles seront les stratégies mises en place par Visma|Lease a Bike, qui peut également compter sur une équipe d’experts. Jan Tratnik en pleine forme, sur un Tiesj Benoot qui est toujours à prendre en compte dans les courses de ce type et sur la nouvelle arrivée Matteo Jorgenson, qui a montré de bonnes qualités pour les courses sur pavés en 2023. Considérant que le septième de l’équipe est un coureur fiable et de qualité comme Edoardo Affiniil semble évident que l’équipe néerlandaise dispose d’une myriade de scénarios pour remporter la victoire.

Lire Aussi  Tour du Rwanda 2024, le spectacle de Joseph Blackmore dans la dernière étape

Des adversaires potentiels à la domination jaune et noire ? L’un d’entre eux sera certainement Arnaud de Lie (Lotto Dstny), deuxième en 2023 et qui, malgré son jeune âge, a déjà montré d’énormes qualités, tant pour les arrivées au peloton que pour les chevauchées offensives. Le « taureau » bénéficiera également du soutien d’un spécialiste comme Victor Campenaertsun coureur qui sait mettre en place des actions idéales pour perturber les plans des autres équipes. Un duo intéressant également pour UAE Team Emirates, qui misera beaucoup sur une victoire de Victor Campenaerts. Tim Wellens qui semble être en très bonne condition et qui apportera également à la course Nils Polittun coureur qui est arrivé de CicloMercato spécifiquement pour potentialiser le secteur pavé de l’équipe Emirates.

L’équipe solide est Bahrain Victorious, qui a en Matej Mohorič un capitaine déjà en excellente forme et qui peut aligner des coureurs de qualité aux côtés du Slovène comme le Britannique. Fred Wright et l’autre slovène Matevž Govekar. Ce dernier est encore très jeune et tout à fait à l’aise dans ce type de courses, mais il a déjà montré des éclairs de talent incontestables. Un talent dont ne manque pas Tom Pidcock (Ineos Grenadiers) : lorsqu’il est dans un bon jour, le Britannique est capable d’offrir des performances de grande qualité et doit être gardé à l’esprit par ses adversaires, qui ne doivent pas lui laisser trop de marge de manœuvre. Un autre Britannique à surveiller est Ben Turnerqui a montré par le passé qu’il pouvait se déplacer naturellement sur les pavés.

Chapitre Soudal-QuickStep : l’équipe belge sort d’une saison où elle a échoué dans les classiques du Nord qui ont fait sa fortune. L’objectif est de revenir sur le devant de la scène en s’appuyant sur Kasper AsgreenLe niveau d’activité est revenu au second semestre 2023 à un niveau très élevé, pour s’établir à 1,5 milliard d’euros. Yves Lampaert et à Julian Alaphilippes’est retrouvé, une fois de plus, dans le collimateur du mécène Patrick Lefevere. Qui sait, peut-être que le Français ne veut pas répondre, sur la route, aux critiques de son patron. Alpecin-Deceuninck commence pratiquement sa saison ici et, en l’absence de Mathieu van der Poel, mise beaucoup sur l’expérience de l’équipe. Jasper Philipsenqui a déjà montré qu’il n’est pas « seulement » un sprinter fort, et sur Søren Kragh Andersen, un coureur capable de se démarquer dans des finales convulsives.

Biniam Girmay sera la référence d’un Intermarché-Wanty qui présentera également Hugo Page, Laurenz Rex e Mike Teunissentous des coureurs rapides et endurants qui pourraient être utiles à la fois en soutien de l’Erythréen et en tant qu’arrivants « de réserve ». Attention ensuite aux combinaisons possibles à l’hôtel Arkéa-B&B : l’équipe française mise beaucoup sur Florian Sénéchal, mais aussi des coureurs de fond tels que Luca Mozzato, Jenthe Biermans e Amaury Capiottous des frappeurs de haut niveau. A noter également le Décathlon-Ag2R La Mondiale, dont les athlètes ont pris un excellent départ en 2024 : reste à savoir ce qu’ils seront capables de faire. Dries de Bondtqui a rejoint l’équipe française pour avoir sa chance dans des courses de ce type. Les nouveaux compagnons du Belge comprennent des coureurs expérimentés tels que Oliver Naesen ed Edvald Boasson HagenPour eux, les meilleurs moments semblent passés, mais leur classe incontestée peut toujours revenir faire la différence.

Lire Aussi  Présentation Parcours et Coups de coeur Mercan'Tour Classic Alpes-Maritimes 2023

Lidl-Trek confie les rangs de capitaine à Jasper Stuyvenun coureur qu’il ne faut pas sous-estimer lors des courses dans le Nord : l’équipe américaine pourra également compter sur Jonathan Milanqui a des caractéristiques qui pourraient aller de pair avec les pavés, et sur Toms Skujiņšqui sort de la meilleure saison de sa carrière et qui est impatient de faire à nouveau ses preuves. Il faudra également surveiller Stefan Küng (Groupama-FDJ), qui, année après année, a su devenir un spécialiste des pavés, même s’il semble toujours lui manquer quelque chose pour placer le coup gagnant, face à des adversaires aux sprints plus performants.

Alexander Kristoff sera alors le capitaine d’une Uno-X de plus en plus compétitive dans les courses d’un jour : l’équipe norvégienne pourrait cependant récolter des résultats plus importants avec la Rasmus Tiller e Søren WærenskjoldLes coureurs sont puissants et rapides, capables de tenir tête aux meilleurs dans des finales âprement disputées et mouvementées. Des situations de course particulières et déterminées peuvent augmenter les chances de succès des coureurs. Jordi Meeus (Bora-hansgrohe), Axel Zingle (Cofidis), Alberto Bettiol e Jonas Rutsch (Ef Education-Easypost), Oier Lazkano (Movistar), Matteo Trentin (Tudor) et Riley Sheehan (Israël-Premier Tech).

Omloop Het Nieuwsblad 2024 bourse préférée

***** Wout van Aert
**** Arnaud De Lie, Christophe Laporte
*** Matej Mohorič, Dylan van Baarle, Tim Wellens
** Kasper Asgreen, Søren Kragh Andersen, Tom Pidcock, Jan Tratnik
* Tiesj Benoot, Dries de Bondt, Stefan Küng, Jasper Philipsen, Jasper Stuyven

Chantal Martin