CX Worlds Tabor 2024, Mathieu Van Der Poel : « En cyclo-cross, je n’ai plus grand-chose à gagner à part les championnats du monde. Je me concentre davantage sur la route et le VTT »

Mathieu Van Der Poel clôture la saison de cyclo-cross sur une bonne note en remportant l’épreuve élite masculine de la Championnats du monde de cyclo-cross à Tabor 2024. Le phénomène néerlandais a tenu les promesses faites à la veille de l’événement et s’est imposé dans ce qui était l’objectif principal de son hiver, ajoutant un nouveau maillot arc-en-ciel à sa collection et remportant son sixième titre dans la spécialité, à une victoire seulement du record de sept détenu par Eric De Vlaeminck. Une victoire pratiquement incontestable au terme d’une course où le jeune homme de 29 ans a fait un sans faute dès le départ, laissant à son compatriote le soin de s’imposer. Joris Nieuwenhuis et plus d’une minute derrière le Belge Michael Vanthourenhout.

« C’est beaucoup de dire qu’un poids a été enlevé de mes épaules. Mais je suis heureux », a déclaré Van Der Poel à l’AFP. WielerflitsIl aurait été dommage de perdre le titre mondial après une telle saison. J’ai réussi à rester calme. La situation était différente de mon premier championnat du monde parmi les élites à Tabor. Bien sûr, il faut faire la course et le favori ne gagne pas toujours, comme nous l’avons vu par le passé. C’est un parcours où tout peut arriver, donc je suis content d’être arrivé au bout sans problème.« .

« Je n’ai pris aucun risque – a poursuivi le Néerlandais – J’ai fait une course contrôlée, c’était la chose la plus importante. Il aurait été très stupide de chuter ou de perdre le titre mondial à cause d’une crevaison. En de nombreux endroits, on pouvait voir des pierres soulevées.. J’ai pris ces mesures calmement et j’ai continué là où je pouvais ».

Lire Aussi  Trek-Segafredo, Lidl arrive en tant que nouveau sponsor principal

Ces derniers jours, on a beaucoup parlé du fait que Tabor pourrait être le dernier championnat du monde de cyclo-cross du coureur de 29 ans, mais il a préféré ne pas faire de commentaires à ce sujet : « Je ne déciderai pas moi-même, mais nous en parlerons. Le cyclo-cross est quelque chose qui demande beaucoup d’énergie et tout ce qui va avec. Je me concentre de plus en plus sur la route et le VTT, et en cyclo-cross, je n’ai plus grand-chose à gagner à part le titre mondial.. S’il s’avère que je peux encore m’améliorer en sautant le cyclocross, je le ferai. Mais si je continue à le faire, ce sera toujours comme cette année.

La seule motivation qui pourrait le convaincre de s’engager pour quelques saisons supplémentaires en cyclo-cross est de battre le record de De Vlaeminck.Je pense que c’est la seule motivation pour recommencer à courir en hiver.. Le reste de la saison de cyclocross n’est pas important. Il n’y a qu’une seule course qui compte, ce sont les championnats du monde.« .

Chantal Martin