Décès de Davide Rebellin, le chauffeur de camion qui l’a renversé et tué est assigné à résidence et libéré de prison

Wolfgang Rieke prêt à quitter la prison. La demande d’assignation à résidence du camionneur allemand qui a renversé et tué Davide Rebellin le 30 novembre 2022, sans s’arrêter pour lui porter assistance après avoir réalisé ce qui s’était passé selon les reconstitutions des enquêteurs, a été acceptée et l’homme de 64 ans est prêt à quitter l’établissement de Vicence où il était détenu jusqu’à présent. La décision du juge Filippo Lagrasta fait suite à une demande des avocats de l’homme, qui s’étaient excusés auprès de la famille du coureur le premier jour du procès. Son incarcération se poursuivra au Monastier, dans la province de Trévise, avec l’obligation de porter un bracelet électronique.

Cette décision intervient alors que le juge a estimé qu’il n’y avait pas de danger de fuite de la part de l’homme, qui était d’abord rentré chez lui avant de se livrer en août 2023 aux autorités italiennes, qui avaient entre-temps demandé un mandat d’arrêt international. Ses avocats avaient également souligné que le prévenu avait indemnisé la famille de la victime à hauteur d’environ 825 000 euros. Entre-temps, une réponse est attendue à la demande de négociation, déjà acceptée par le procureur, d’une peine de trois ans et onze mois, à laquelle s’était toutefois opposé Davide Picco, l’avocat de la famille Rebellin. Une décision sera prise le 11 mars, date de la prochaine audience.

Lire Aussi  Tour d'Oman 2024, le grand sprint d'Amaury Capiot ridiculise Ide Schelling - Davide de Pretto troisième, Finn Fisher-Black reprend la tête du classement général

Chantal Martin