6 juin 2023

Giro d’Italia 2023, Jack Haig cède du terrain à Crans Montana : « Plutôt dans la douleur après la chute d’hier mais continuons, il reste encore beaucoup à faire dans ce Giro »

2 min read

Jack Haig perd du terrain dans la treizième étape de la Tour d’Italie 2023. Le coureur de Bahreïn Victorieux il a été l’un des rares hommes du classement à céder des minutes dans la fraction qui, après avoir été fortement modifiée, s’est terminée en montée à Crans Montana. L’Australien, qui avait déjà perdu le contact avec le groupe des meilleurs sur le premier GPM de la journée, la Croix de Coeurpuis s’échappait définitivement dans la montée finale, cédant plus de trois minutes et demie aux autres cadors et glissant à la 15e place du classement général, à 6’38 » de la Maglia Rosa Géraint Thomas (Ineos Grenadiers). Une débâcle que le joueur de 29 ans attribue à la chute qu’il a subie hier.

« j’ai eu très mal aujourd’huipour être honnête – a admis Haig à nos micros après l’arrivée – je ne voulais vraiment pas me l’admettre en me réveillant ce matin, mais j’ai vu la rediffusion de l’accident, évidemment je l’ai vécu moi-même, et je’ J’ai assez mal. je n’en ai pas eu aujourd’hui“.

L’Australien avait alors son avis sur la coupure d’une bonne partie de l’étape : « C’est vrai, on avait des routes sèches, mais Je pense qu’une partie de la descente après la montée où nous avons commencé était peut-être un peu à la limite de ce qui devrait être acceptable dans un Grand Tour. Mais tout le monde est descendu en toute sécurité et nous pouvons continuer à avancer.

Après la chute d’hier, le troisième classé de la Vuelta a España 2021 maudit la malchance qui le poursuit dans les derniers GT : « J’ai eu de la malchance dans les deux derniers Grands Tours, dans le Tour de France, et J’ai l’impression d’être un peu maudit en ce moment, qui c’est un peu ennuyeux parce que tout le temps ce n’est vraiment pas ma faute ou mon erreur mais c’était juste un peu de malchance ».

Lire Aussi  Giro d'Italia 2023, Tao Geoghegan Hart : "Une belle ambiance dans les ascensions d'aujourd'hui, il faut parfois être patient"

Le joueur de 29 ans va maintenant devoir essayer de se réinventer dans ce Giro : « Je suis toujours là dans le Giro, plus ou moins en bonne santé, juste un peu endolori et meurtri et triste mais ça va, continuons, il reste encore beaucoup à faire dans ce Giro. Je vais d’abord essayer de récupérer un peu et ensuite j’essaierai d’aider Damiano (Caruso, éd.). Ensuite, il y a beaucoup d’opportunités la semaine dernière et je croise les doigts pour un peu plus de soleil. »