Giro d’Italia 2023, le jury s’adresse aux motos en course : « Il est interdit de rester derrière les coureurs quand on ne travaille pas »

Le jury lance un « rappel et dernier avertissement » à la presse moto après la 15e étape du Giro d’Italia 2023. La circulation des deux-roues motorisés est l’un des sujets les plus délicats et les plus discutés ces dernières années et dans cette édition. de la Race Rosa, comme dans toutes les courses maintenant, il y avait quelques considérations concernant le nombre de véhicules en course, ainsi que la proximité avec les coureurs pendant l’action. Si ce n’est pas dans ce cas, du moins pas directement, l’objet de la réprimande des commissaires de course, ce sont encore leurs déplacements pendant la course qui sont contestés, notamment ceux non nécessaires au travail et lorsque des manœuvres non autorisées sont effectuées. Peut-être congestionner le trafic et donc conduire aux problèmes mentionnés ci-dessus. Ci-dessous le texte complet de la note émise aujourd’hui par le jury :

Rappel et dernier avertissement
En référence aux « Directives pour la circulation des véhicules après une course » de l’UCI et à l’art. 2.12.007-6.3 :
Il est rappelé à tous les vélos de presse (photographes, commentateurs TV) de demander l’autorisation des régulateurs et/ou commissaires avant de s’interposer derrière un
groupe de coureurs. Nous vous rappelons également qu’il est interdit de rester derrière un groupe de coureurs lorsqu’il ne travaille pas.

Lire Aussi  Volta a la Comunitat Valenciana 2024, Alessandro Tonelli : "Une victoire très importante".

Chantal Martin