Giro d’Italia 2023, Mark Cavendish : « Je ne suis pas fâché contre Alberto Dainese, ces choses arrivent au sprint »

Marc Cavendish ne pointe personne du doigt après la chute spectaculaire à l’arrivée de la cinquième étape de Tour d’Italie 2023. Soi Alberto Dainese a été déclassé en raison du changement de trajectoire qui a endommagé le Britannique qui à ce moment-là était déjà déséquilibré pour avoir glissé sur le passage piéton, pour le sprinter dans le Astana Qazaqstan il n’y avait aucune intentionnalité dans ce qui s’est passé, une dynamique qu’il juge tout à fait normale pour un sprint. Le coup de cœur qui s’ensuivit créa malheureusement un effet domino qui impliquait avant Philippe Fiorelli (Green Project Bardiani CSF Faizanè), s’est retrouvé contre les barrières en claquant dans les téléphones des spectateurs imprudents et en se blessant à la main, mais sans tomber, puis Andréa Vendrame (Ag2r Citroën) s’est retrouvé violemment au sol après avoir heurté les barrières, impliquant ainsi également David Decker (Arkea-Samsic).

« Je suis de retour à l’hôtel – a-t-il commenté hier soir dans une vidéo diffusée par son équipe – j’ai fait nettoyer ma blessure, j’ai un peu mal au genou, mais je ne pense pas que quelque chose soit cassé. Je n’ai pas encore vérifié, mais ça ne fait pas mal comme si quelque chose était cassé. Juste le moral est un peu touché, car j’étais dans une position idéale. Malheureusement j’ai glissé sur la bande blanche avec la roue arrière et le vélo a dérapé. Puis ça s’est passé comme ça, les sprints sont comme ça… Alberto Dainese m’a appelé, mais ces choses arrivent dans le sprint“.

Lire Aussi  Elfstedenronde 2023, le parcours (Altimétrie et Planimétrie)

Fiorelli a également relaté la dynamique de l’accident, stoppé immédiatement après l’arrivée par nos correspondants : « A environ 100 mètres de la ligne d’arrivée j’étais derrière Cavendish et j’ai vu que sa roue arrière s’est décrochée, je pense à cause du passage piéton. À ce moment-là, il m’a dépassé, évidemment pas de sa faute, et je me suis retrouvé sur les barrières, en réussissant à ne pas tomber ».

Puis, avant le départ de l’étape de Naples, Cavendish et Dainese se sont rencontrés, laissant définitivement l’incident derrière eux.

Chantal Martin