6 juin 2023

Giro d’Italia 2023, RCS Sport ne proposera-t-il plus l’hélicoptère pour descendre des montagnes ?

2 min read

Pas d’hélicoptère pour quitter les montagnes en cette dernière semaine du Giro d’Italia 2023. Après la polémique de ces derniers jours née du communiqué de presse de l’UCI qui a subitement réagi à quelque chose qui était connu depuis des mois, RCS Sport aurait décidé de ne pas n’offrent plus ce service aux équipes pour les dernières étapes de cette édition. Selon RadSportNews, en effet, l’option (rappelons qu’il s’agit d’un service payant pour les équipes qui était déjà proposé aux équipes en mars) ne sera plus disponible en ces derniers jours de la Corsa Rosa, qui propose à la place quatre arrivées en montagne. en six jours de compétition.

La polémique a éclaté après la septième étape du Giro d’Italia, lorsque Remco Evenepoel, accompagné de quelques autres coureurs, est monté dans l’hélicoptère pour descendre de Campo Imperatore. L’UCI avait ainsi publié un communiqué condamnant l’utilisation de l’hélicoptère car il « viole le principe de réduction de l’empreinte carbone, tel qu’établi dans les lignes directrices pour les organisateurs du WorldTour », ainsi que le fair-play entre les équipes, donnant une importante avantage en termes de temps et d’inconfort pour les coureurs qui avaient décidé de s’en servir

Une question sur laquelle Patrick Lefevere était intervenu, soulignant les contradictions de ce qui était contesté : « Où commence le fair-play et où finit-il ? Toutes les équipes ont des cuisiniers en remorque ou leur propre camion-cuisine. Les vélos ne doivent pas peser moins de 6,8 kilos, sinon ce n’est plus juste. Il y a des équipes qui ont un budget de vingt millions de plus que le nôtre, c’est ça ? Nous pourrions en discuter jusqu’à demain matin. »

Lire Aussi  Jumbo-Visma, Jonas Vingaard : "Après avoir remporté le Tour l'an dernier, je ressens moins de pression : je suis déjà fier de ce que j'ai fait"