Giro d’Italia 2023, Remco Evenepoel : « Le plan est d’essayer de perdre la Maglia Rosa demain »

Encore une journée sous le maillot rose pour Remco Evenepoel. Après la victoire dans le contre-la-montre inaugural, le porteur du Soudal–QuickStep hier, il a défendu son leadership sans encombre et aujourd’hui il a même augmenté son avance dans l’étape remportée par Michel Matthews (Team Jayco-AlUla): Après avoir été provoqué par Primoz Roglic (Jumbo-Visma), en effet, le champion du monde a réussi à dépasser le Slovène sur la ligne d’arrivée volante, gagnant trois secondes de bonus. Demain, cependant, le début de l’étape pourrait être très excitant étant donné que déjà samedi, la classe de 2000 a déclaré qu’il pouvait laisser la Maglia Rosa à un coureur de deuxième rang et il l’a confirmé aujourd’hui.

« Tout va bien – a-t-il commenté aux micros de la Rai à l’occasion de Le processus de scène Tout s’est bien passé et dans ces étapes, vous devez toujours être concentré. Surtout quand il pleut, les pires choses arrivent toujours dans les étapes les plus simples. Le plan est d’essayer de perdre la Maglia Rosa demain, mais d’un coureur qui ne devrait pas gagner le Giro. Nous devrons sélectionner avec soin qui sera dans l’échappée, mais aussi analyser très attentivement la situation qui se présentera dans la course de demain. Porter le maillot rose c’est très sympa, mais le travail ne s’arrête pas après l’étape“.

Il a ensuite parlé à nos micros de la finale d’étape : « Je voulais que mes coéquipiers prennent la descente devant et ils ont fait un excellent travail avec ces routes étroites et humides. Il y a eu beaucoup de chutes et elles étaient parfaites pour me porter devant. Ce n’était pas dans les plans de faire le sprint pour les bonus, mais comme j’étais là c’était mieux de le faire puisque ça ne me coûtait pas trop d’énergie“.

Lire Aussi  Tour de France 2023, Top/Flop du jour

« L’étape n’était pas très dure – at-il ajouté – Peut-être que demain nous saurons quelque chose de plus. Aujourd’hui, il y avait des montées, mais pas trop dures Je pense que demain est un meilleur jour pour comprendre comment vont les autres (…) J’ai une équipe très solide autour de moi, nous sommes confiants et pouvons répondre à n’importe quelle attaque. Espérons que la météo soit bonne et que nous puissions arriver en toute sécurité, sans perdre de temps des principaux rivaux pour le classement« 

Chantal Martin