Giro d’Italia 2024, départ l’an prochain de l’Ukraine ? « Ce serait un bon signal », lance Antonio Tajani

Une suggestion pour le Grand Départ de la vient de la politique Tour d’Italie 2024. Lors d’un événement de présentation de la Corsa Rosa qui s’est tenu aujourd’hui à la Farnesina, « Le 106e Giro d’Italia : vitrine du savoir-faire italien », le ministre des Affaires étrangères et vice-Premier ministre Antonio Tajani proposer ce qui pourrait être un voyage historique pour le vélo et pour les grands tours. En effet, le coordinateur de Forza Italia propose leUkraine comme lieu pour accueillir les premières étapes de la prochaine édition, évidemment avec l’espoir que la guerre soit finie et que cela puisse représenter un moment important de solidarité.

« Le Giro d’Italia est l’un des grands événements sportifs de notre pays, qui touche également d’autres pays – a commenté Tajani – Et j’aimerais qu’il démarre de l’Ukraine l’année prochaine, ce serait un signe d’attention à un pays que nous soutenir avec une grande Force. Nous considérons le sport comme un outil de politique étrangère. C’est tout le système italien qui construit la politique étrangère : cela signifie établir des relations d’amitié, de solidarité et de proximité, en démontrant sa capacité. Ce serait bon signe, ça veut dire que la guerre est finie ».

A l’heure de la prochaine édition, on sait encore très peu de choses, mais, au nom d’une alternance désormais consolidée, le départ de l’étranger est en réalité un scénario plus que probable. La conclusion pourrait plutôt être encore à Rome, en vertu d’un accord pluriannuel qui semble avoir été conclu cette année, également pour poursuivre la promotion de la capitale pour l’Expo 2030.

Lire Aussi  Volta a Catalunya 2024, la liste de départ provisoire

Chantal Martin