Giro d’Italia 2024, Fabian Cancellara se réjouit de sa WildCard Tudor : « Un moment de fierté ».

Le Giro d’Italia 2024 sera le premier GT dans l’histoire de Tudor Pro Cycling. Forte d’un effectif considérablement enrichi cet hiver, ainsi que d’un partenariat déjà existant entre le sponsor et RCS Sport (ce qui ne signifie pas automatiquement une invitation, mais les laisse certainement en bons termes), l’ambitieuse équipe professionnelle suisse respecte les pronostics et reçoit une invitation de l’organisateur italien, étant également invitée aux trois autres épreuves de printemps : Strade Bianche, Tirreno – Adriatico et Milano – Sanremo. Un poker de WildCards qui, pour l’équipe suisse, est une injection de confiance, ainsi qu’une occasion importante de ramener des points importants en vue des licences, étant donné qu’elle n’a jamais caché qu’elle visait une promotion à la fin de ce cycle de trois ans, c’est-à-dire à la fin de l’année 2025.

« C’est un moment de grande fierté pour moi et pour toute l’équipe », a commenté le patron Fabian Cancellara, qui n’avait pas caché que la participation à la Corsa Rosa était l’un des grands objectifs de son équipe pour cette année : « Le Giro d’Italia est une course emblématique. Il offre toujours des étapes fantastiques et fait ressortir la véritable passion du cyclisme en Italie. Je garde un excellent souvenir de mon expérience dans cette course, même si je n’ai jamais réussi à gagner. Je me réjouis de la participation active de notre équipe et je tiens à remercier RCS pour la confiance qu’elle a accordée à notre projet.

Lire Aussi  Tour de France 2023, Matteo Jorgenson au départ sans ambitions personnelles, mais "pour aider Mas"

Raphael Meyer, directeur général de l’équipe, a également expliqué que cette invitation était le résultat du travail acharné de l’équipe : « Cette invitation est une grande reconnaissance du travail accompli par toute l’équipe depuis que nous avons rejoint les rangs des professionnels l’année dernière. Cela peut sembler un grand pas pour notre jeune équipe, mais nous pensons qu’il s’agit d’une évolution logique. Nous avons pris des mesures, notamment en engageant des coureurs et un personnel expérimentés, pour être prêts à ce niveau. Nous allons courir avec le même esprit audacieux que nous avons montré la saison dernière et viser une victoire d’étape ».

Chantal Martin