Giro d’Italia 2024, parcours modifié pour l’étape des graviers : parcours plus difficile, avec une montée supplémentaire à 5 kilomètres de l’arrivée

Le Giro d’Italia 2024 approche et, au fil des jours, des différences apparaissent sur le parcours, par rapport à ce qui avait été défini à l’origine. En général, ce n’est pas nouveau, mais, comme dans le cas de la première étape, celle de l’arrivée à Turin, l’étape numéro 6, prévue pour le jeudi 9 mai, a subi des changements assez importants. L’étape de Viareggio – Torre del Lago Puccini – a Rapolano Termepour une longueur totale de 180 kilomètres (177 étaient initialement prévus), présentera en effet un dénivelé global plus important et verra un final encore plus compliqué, du fait de l’inclusion d’une déchirure dans le final même.

Dans le détail, le premier changement concerne le déplacement du premier grand prix de montagne de la journée, qui a été positionné à Volterra (une dizaine de kilomètres plus tôt qu’à La Bertesca, où il avait été placé à l’origine). À partir de là, commencera une partie centrale qui comprend une série de montées et de descentes plus fréquentes que dans le projet original, notamment dans la région de Casole d’Elsa. Les trois secteurs de terre qui caractérisent l’étape restent inchangés, à savoir Vidritta, Bagnaia (déjà abordée avec les Strade Bianche) et Pievina. Dans le final, les organisateurs ont inclus la larme menant au village de Serre di Rapolano, qui se terminera à 4,2 kilomètres de l’arrivée.

Lire Aussi  Rund um Köln 2023, la liste de départ provisoire

Chantal Martin