Il y a un an…Milan-Sanremo 2023, entraînement cauchemardesque pour Wout van Aert en Lombardie : « Heureux d’avoir terminé la pire sortie de l’année en un seul morceau ».

Une journée qui semble avoir été un cauchemar pour Wout van Aert sur les routes italiennes. Le champion belge a effectué sa dernière séance d’entraînement avant l’épreuve de la Milan-San Remo 2023 le samedi 18 mars, en soutenant, le vendredi matin, une « sgambata » de 65 kilomètres avec départ et arrivée dans les environs de Saronno. Le phénoménal athlète belge, l’un des grands favoris de la Classicissima, l’une des plus grandes courses de l’histoire de l’Europe, a été invité à participer à l’épreuve. Jumbo-Visma ne l’a pas pour autant bien perçue, puisqu’elle intitule ainsi le compte-rendu de son activité, publié plus tard dans StravaHeureux d’avoir terminé la pire sortie de l’année en un seul morceau.

Van Aert a emprunté les routes qui mènent au nord de Saronno, arrivant à Olgiate Comasco et traversant ensuite les provinces de Côme et de Varèse avant de revenir à la « base de départ ». Selon Strava, le parcours a duré un peu moins de deux heures. Un laps de temps pendant lequel le Belge n’a pas dû être très à l’aise. Les commentaires peu flatteurs de M. Van Aert interviennent quelques heures seulement après qu’une plainte a été déposée sur les médias sociaux par Andrea Pasqualon, protagoniste malgré lui d’un dangereux « quasi-accident » en Vénétie, également lors d’une séance d’entraînement.

Lire Aussi  Tour du Japon 2023, solo de Carter Bettles dans la deuxième étape – Luke Lamperti revient en tête du général

Chantal Martin