Il y a un an… Tirreno-Adriatico 2023, dédicace de Fabio Jakobsen : « Mon nom est le même que le sien, cette victoire est pour Fabio Casartelli ».

Fabio Jakobsen a remporté la première étape du Tirreno – Adriatico 2023, mais aussi la première victoire de sa carrière en Italie. L’occasion d’une dédicace particulièrement sincère. En effet, le sprinter de Soudal – QuickStep se souvient de Fabio Casartelli, une homonymie non fortuite puisque le champion d’Europe porte le nom du malheureux champion olympique de Barcelone 1992, décédé lors du Tour de France en juillet de l’année précédant sa naissance. Un événement qui a touché tous les fans de cyclisme, mais pas seulement eux, et qui pour le coureur néerlandais est clairement quelque chose de spécial.

Aujourd’hui, c’est ma première victoire en Italie, quelque chose de spécial puisque je m’appelle Fabio en l’honneur de Fabio Casartelli », dit-il sur le ton sérieux de quelqu’un qui a connu des moments difficiles et qui sait ce qu’ils signifient au fond de lui : « Je me souviens que pendant le Tour de France, j’ai rencontré ses parents lors de la commémoration au Portet d’Aspet, un moment très émouvant. La victoire d’aujourd’hui est aussi un peu la sienne ».

Les commentaires sur une journée importante d’un point de vue sportif ne manquent pas non plus, avec un compte-rendu du sprint final et des moments d’agitation qui ont suivi : « Je savais que j’étais rapide mais Fernando (Gaviria) a essayé d’anticiper. Jasper Philipsen et moi-même nous sommes rapidement rattrapés. Je n’étais pas sûr de gagner. Il y a beaucoup de sprints qui se décident sur la ligne d’arrivée ces jours-ci. Il a fallu un certain temps avant que nous ne fassions la fête après l’arrivée. J’ai entendu mes directeurs sportifs se réjouir dans l’oreillette tout à l’heure, c’est là que j’ai eu la certitude que j’avais réussi. C’est agréable de gagner, surtout dans une grande course comme Tirreno-Adriatico. Après la chute au Samyn la semaine dernière, j’ai eu des problèmes avec mon genou, j’avais du mal à monter les escaliers ».

Lire Aussi  VIDEO. Dernier kilomètre Scheldeprijs 2024

Pour lui, la victoire d’aujourd’hui représente également un bilan respectable : « C’est bien d’avoir atteint 40 victoires en tant que professionnel. Je n’ai pas commencé la saison comme je l’aurais souhaité, mais je suis en bonne condition maintenant. J’ai déjà gagné en Argentine au début de la saison, mais c’est la première victoire de la saison dans une course de niveau européen. Je me sens bien, mais j’ai eu un peu de chance jusqu’à présent, et j’espère pouvoir continuer comme ça. Dans l’équipe, nous sommes motivés et les gars croient en moi. Je veux continuer à obtenir des résultats pour eux, nous allons certainement essayer à nouveau demain.

Chantal Martin