Ineos Grenadiers, Magnus Sheffield, à propos du Giro d’Italia : « Il se développe, cette année nous voulons voir ce qu’il peut faire ».

Magnus Sheffield n’a que 21 ans mais s’apprête à entamer sa troisième saison en tant que coureur professionnel. L’Américain a passé sa jeunesse sous le maillot de la Ineos Grenadiers et aujourd’hui, en raison du renouvellement considérable de l’équipe britannique, il pourrait se retrouver avec plus de responsabilités individuelles que dans un passé récent. Au cours de sa carrière, Sheffield a déjà remporté une course aussi prestigieuse que la Flèche du Brabant 2022 et, en ce qui concerne les courses à étapes courtes, en 2023, elle s’est classée seule deuxième derrière la Tour Down Under et le Tour de Norvège et quatrième au Tour de Grande-Bretagne.

En 2024, Sheffield pourrait modifier considérablement son programme par rapport aux années précédentes, notamment en raison des attentes placées en lui par Ineos : « Ce sera une bonne année pour voir ce dont Magnus est capable – les mots du directeur des sports Oliver Cookson collecté par Voile – Au programme, la participation à un grand tour, qui serait le premier de sa carrière. Il se porte bien et est en bonne forme ».

Sur le papier, ce pourrait être avec le Giro d’Italia 2024 le premier rendez-vous de l’Américain avec les grandes courses par étapes : « C’est un gars très intelligent, poli et très déterminé », ajoute Cookson, « il sait ce qu’il veut et progresse de la bonne manière ». Ineos n’a pour l’instant donné aucune indication générale sur la composition de son équipe au Giro : cependant, il pourrait y avoir Geraint Thomas e Filippo Ganna, tandis que Elia Viviani a fait savoir qu’il espérait beaucoup de cette convocation.

Lire Aussi  France, Yaël Joalland raconte sa terrible chute au GP Marseillaise et le beau geste d'Axel Zingle : "Il m'a peut-être sauvé la vie".

Chantal Martin