Kuurne-Bruxelles-Kuurne 2024, Julian Alaphilippe : « Il faut être prêt à tous les scénarios, il peut se passer beaucoup de choses, même loin de la ligne d’arrivée ».

Julian Alaphilippe espère avoir un peu plus de chance au Kuurne-Bruxelles-Kuurne 2024. Après avoir chuté et abandonné hier lors de l’Omloop Het Nieuwsblad, heureusement sans conséquences particulières, le coureur de la Soudal-QuickStep affronte aujourd’hui (et pour la première fois de sa carrière) la course de clôture de ce premier week-end des classiques belges, une course à l’issue souvent assez incertaine. Interviewé par nos correspondants avant le départ, l’ancien champion du monde s’est néanmoins dit convaincu que l’équipe est prête à faire face à tous les scénarios, espérant, contrairement à hier, pouvoir jouer le jeu jusqu’au bout.

Comment vous sentez-vous après ces deux chutes ?
Je vais plutôt bien. Je pense que j’ai besoin de quelques kilomètres pour faire tourner le moteur, mais j’espère que ça ira mieux.

Des douleurs ce matin ?
Oui, mais cela peut malheureusement arriver. Vous savez qu’après une chute, le corps est toujours un peu raide, mais je me sens plutôt bien. Cela aurait pu être pire, alors j’espère que tout ira bien aujourd’hui.

Quel est le plan pour aujourd’hui ?
Il faut être prêt à faire face à tous les scénarios. Il peut se passer beaucoup de choses, même loin de la ligne d’arrivée, alors il faut être prêt. Je suis très motivé. Nous avons aussi Luke Lamperti qui est très rapide dans les sprints et qui peut être présent dans la finale. J’espère que nous aurons une bonne journée, avec plus de chance qu’hier.

Lire Aussi  Région Pays de la Loire Tour 2024, la liste de départ définitive

Comment vous sentez-vous après tout ce qui a été dit cette semaine ?
Tout va très bien. Je suis très motivé pour cette saison. Je suis un peu déçu de ce qui s’est passé hier, j’aurais aimé être là pour jouer la finale, mais tout le reste se passe bien.

Chantal Martin