La semaine des Italiens : Ulissi prolonge son avance, Tiberi est de bon augure et Milan se distingue aussi dans le Nord – Parmi les jeunes, Mattia Negrente reçoit son premier label de qualité

La semaine des Italiens 18 au 24 mars 2024 a été l’une des plus actives de la saison jusqu’à présent. La Volta a Catalunya 2024, une course par étapes de niveau WorldTour, a eu lieu, la période des Classiques du Nord a commencé et, sur les routes italiennes, la Settimana Coppi e Bartali 2024, un événement traditionnellement très important pour les coureurs et les équipes italiens, a été organisée. Dans l’ensemble, la semaine a été positive pour les cyclistes italiens, même si, à l’échelle du WorldTour, le succès n’a pas été au rendez-vous. Sur les routes de Catalogne, les notes les plus élevées ont été jouées par Antonio Tiberi (Bahrain Victorious), capable de terminer à la troisième place dans l’une des étapes les plus difficiles de la semaine et de conclure l’ensemble de la course avec une huitième place au classement général, ce qui est certainement de bon augure pour ses prochains engagements, le Giro d’Italia en tête. Le classement général de la Volta est également en première page. Lorenzo Fortunato (Astana Qazaqstan), toujours très régulier dans les montées et donc capable d’obtenir le meilleur résultat, en termes de valeur absolue, de son équipe dans le calendrier WorldTour de cette saison. Pendant la semaine catalane, ils se sont également montrés Simone Petilli (Intermarché-Wanty) et Jacopo Mosca (Lidl-Trek), dixième dans la quatrième étape et à l’attaque dans la cinquième.

Dans le nord, les Italiens de la course ont enregistré quelques bonnes places, jouant également, à quelques reprises, des rôles importants d’un point de vue stratégique. A Bruges-La Panne, Simone Consonni a été le protagoniste d’une fin de course résolument combative, qui l’a conduit à la cinquième place dans l’ordre d’arrivée. Une place parmi les 10, dixième en fait, également pour Luca Mozzato (Arkéa-B&B Hotels). Lors de l’E3 Saxo Classic, Vincenzo Albanese (Arkéa-B&B Hotels) a fait des débuts plus que convaincants sur les pierres du WorldTour en terminant à la neuvième place d’une course dans laquelle il n’y a eu que peu d’accidents. Lorenzo Milesi (Movistar) a essayé d’attaquer à distance, en restant longtemps à découvert. A Gand-Wevelgem le dimanche 24, il a été Jonathan Milan (Lidl-Trek) est entré en scène : le Frioulan est passé à l’attaque à un moment important de la course et s’est avéré être une carte importante dans le jeu de Lidl-Trek, qui a ensuite capitalisé sur son travail avec le succès de Pedersen et aussi avec la cinquième place de Milan lui-même, qui a pu tenir la roue du groupe des poursuivants immédiats jusqu’à la fin. Pur Matteo Trentin (Tudor) a souvent été vu à l’œuvre dans les actions offensives et a finalement obtenu une respectable dixième place.

Lire Aussi  Championnats d'Italie 2023, Francesco Busatto triomphe au sprint de Luca Cretti et est le Tricolore U23

Bon test, donc, pour Enrico Zanoncello (VF Group-Bardiani Csf-Faizanè) à La Roue Tourangelle, une course d’un jour de niveau 1.1 qui s’est déroulée en France le dimanche 24 mars : il a terminé septième dans le sprint final convulsif.

Comme mentionné, il y avait beaucoup d’Italie en selle lors de la Settimana Coppi e Bartali 2024. Le sprint le plus important a été réalisé par Diego Ulissi (UAE Team Emirates), qui a remporté une étape et a ainsi prolongé sa série record de saisons avec au moins un succès. Le Toscan a également pris la troisième place au classement final. Remarquable performance de Davide de Pretto (Jayco-AlUla) tout au long des cinq jours de compétition : le coureur de Vicence n’est jamais descendu en dessous de la sixième place, terminant deuxième le jour de la victoire d’Ulissi et troisième dans la dernière étape, ainsi que quatrième au classement général. Le classement final a également vu Domenico Pozzovivo (Groupe Vf-Bardiani Csf-Faizanè), Giovanni Carboni (JCL Team Ukyo) et Thomas Pesenti (JCL Team Ukyo), respectivement huitième, neuvième et dixième et tous capables d’entrer dans les premiers rangs des ordres d’arrivée des différentes étapes. Gianluca Brambilla (Q36.5) a souvent été parmi les protagonistes, passant à l’attaque et terminant deux fois cinquième de la journée. Matteo Malucelli (JCL Team Ukyo) a de nouveau frôlé le succès en se classant deuxième de la première étape (c’est la troisième fois en cette année 2024), sur la même ligne d’arrivée que celle sur laquelle s’est déroulée la première étape. Kristian Sbaragli a porté les couleurs de Corratec-Vini Fantini à la huitième place. Parmi les nombreux coureurs qui ont tenté d’attaquer de loin, voire à plusieurs reprises, on peut citer Nicolò Garibbo (Team Technipes #inEmiliaRomagna), Emanuele Ansaloni (Team Technipes #inEmiliaRomagna), Alessandro Fancellu (Q36.5), Lorenzo Ginestra (Work Service-Vitalcare-Dynatek), Davide Bauce (Mg.K Vis-Colors for Peace) et Manuele Tarozzi (VF Group-Bardiani Csf-Faizanè).

La semaine qui vient de s’écouler a été marquée par trois courses d’un jour – toutes dans la catégorie 1.2 – sur les routes de Slovénie. Dans deux d’entre elles, il s’est montré Simone Buda (Solme-Olmo) : le jeune homme de 24 ans a terminé cinquième au Gp Brda-Collio et troisième au Gp Adria Mobil. Dans cette dernière compétition, Jakub Mareczko (Corratec-Vini Fantini) a été privé de sa première victoire de la saison et de celle de l’équipe par le Slovène Žak Eržen (Ct Friuli), âgé de 19 ans.

Lire Aussi  Championnats d'Europe sur piste 2024, l'entraîneur Villa et le président Dagnoni satisfaits : "Indications importantes dans les spécialités olympiques et croissance dans le secteur de la vitesse".

Jeune

Retour sur les routes de Coppi et Bartali, Sergio Meris (Team MBH Bank Colpack Ballan) a réalisé de bonnes performances, entrant même dans le top 10 lors de la quatrième étape. Mais il a dû abandonner dans la dernière étape, ce qui l’a empêché de terminer la course. Ils ont également essayé de se mettre en avant Joshua Epis (Arkéa-B&B Hôtels), Matteo Scalco (VF Group-Bardiani Csf-Faizanè), Lorenzo Nespoli (équipe MBH Bank Colpack Ballan), Marco Palomba (Magasin général – Essegibi – F.Lli Curia) et Filippo d’Aiuto (Magasin général – Essegibi – F.Lli Curia).

Les courses slovènes mentionnées ci-dessus ont vu une troisième place pour le jeune homme de 19 ans Thomas Capra (CT Friuli) au Gp Brda-Collio et la victoire du jeune homme de 18 ans Mattia Negrente (Astana Qazaqstan Development) dans le Gp Goriška &amp ; Vipava Valley, devant le jeune coureur de 19 ans Lorenzo Conforti (VF Group-Bardiani Csf-Faizanè).

Blessures

Semaine heureusement calme à cet égard. Alberto Bettiol (Ef Education-Easy Post) a chuté lors de l’E3 Saxo Classic, mais les contrôles ultérieurs n’ont révélé aucun problème majeur et le Toscan devrait revenir sur la scène dès ce mercredi 27 mars, lors de la Dwars door Vlaanderen.

Ce qui nous attend cette semaine

Le calendrier est moins dense que la semaine dernière, mais les événements importants ne manqueront pas. La Campagne du Nord se poursuit, avec le Dwars door Vlaanderen et surtout le Tour des Flandres le dimanche 31 mars. Nous avons évoqué Bettiol plus haut, tandis qu’entre l’un et l’autre rendez-vous, Trentin, Milan, Albanese et Mozzato, entre autres, reprendront du service, en plus de Gianni Moscon (Soudal-QuickStep) et Elia Viviani (Ineos Grenadiers). Le calendrier prévoit également le GP Indurain (samedi 30 mars), la Volta NXT Classic (idem), le Paris-Camembert (mercredi 27) et la Route Adélie de Vitré (vendredi 29), des rendez-vous qui pourraient voir plusieurs athlètes italiens sur la ligne de départ.

Chantal Martin