Paris-Nice 2024, Matteo Trentin se réjouit de la victoire de son équipe : « Les garçons ont été fantastiques pour finir le travail ».

La deuxième étape de la Paris-Nice 2024 s’est terminée par une victoire sensationnelle au sprint du sprinter néerlandais Arvid De Kleijn de Tudor Pro Cycling. Pour l’équipe suisse, la victoire à l’arrivée à Montargis est particulièrement importante et surtout méritée. Car elle est le résultat d’un grand travail d’équipe orchestré par le vétéran Matteo Trentinqui a ainsi mis la main sur une victoire qui fait date dans l’histoire de l’équipe suisse. L’expérimenté directeur italien a en effet été véritablement décisif dans les derniers kilomètres agités de cette étape.

Le coureur du Trentin a révélé à nos micros à la fin de l’étape que l’action décisive n’était pas du tout aléatoire, mais plutôt soigneusement planifiée. « Nous avions un très bon plan. Nous avions bien étudié le final et nous avons décidé de rester sur le côté droit de la route parce qu’il y avait de bonnes chances que ce côté soit plus ouvert, car tout le monde allait se déplacer vers la gauche juste avant le sprint. C’est ce qui s’est passé et j’ai eu un très bon timing quand je suis parti à l’avant, et les autres gars (De Kleijn et le dernier Maikel Zijlaard, ndlr) ont été excellents pour finir le travail.

La victoire d’aujourd’hui est la première de la saison pour Tudor Pro Cycling, mais aussi la première dans une course de niveau WorldTour. Pour une équipe petite mais très ambitieuse, qui n’a reçu sa licence professionnelle que l’année dernière, c’est une victoire qui leur donne beaucoup de confiance et qui pourrait leur remonter le moral et les rendre encore plus avides de victoires avant les prochains grands rendez-vous, le Giro d’Italia in primis. « C’est une victoire très importante », conclut Trentin, « la première de la saison et dans une course très prestigieuse. C’est vraiment incroyable.

Lire Aussi  Zwift Academy et l'Italien Mattia Gaffuri parmi les finalistes

Chantal Martin