Présentation de l’équipe 2024 : Uno-X Mobility

La Uno-X Mobilité veut continuer à s’améliorer en 2024. Après une année 2023 brillante, qui l’a vu terminer troisième du classement des équipes professionnelles de l’UCI – ce qui lui a valu une invitation automatique à toutes les courses d’un jour de la première division – la formation norvégienne espère poursuivre sa croissance et viser l’entrée dans le WorldTour à la fin de l’actuelle période de trois ans. Pour y parvenir, l’équipe continue de se concentrer sur le développement de ses jeunes coureurs, dont certains sont déjà capables de concourir au plus haut niveau, aux côtés de quelques coureurs expérimentés qui peuvent apporter des succès importants en cas de besoin.

Les hommes les plus attendus

La CicloMercato a été une sorte d’appel aux armes pour certains des meilleurs coureurs nordiques du marché. Voici donc Magnus Cort Nielsen Le Danois n’a pas encore fait ses preuves dans les grandes classiques, et cette année pourrait bien être la sienne, avec un regard particulier sur Milan-Sanremo. Le Danois n’a pas encore marqué de son empreinte les grandes classiques, et cette année pourrait bien être la bonne, avec un regard particulier sur Milan-San Remo. Un nouveau visage est également celui de Andreas Leknessundqui a longtemps été une grande promesse du cyclisme norvégien et qui a été un protagoniste notable du Giro d’Italia en 2023 et qui avait également montré de bonnes choses auparavant, en particulier dans les courses à étapes courtes.

Une réponse est attendue de la part de Markus Hoelgaardsur lequel beaucoup d’attentes ont été placées dans le passé et qui n’ont pas été satisfaites. Le Norvégien est revenu à la maison après deux années grises chez Trek et pourrait être une autre carte importante dans les courses à étapes courtes. Sur le marché du cycle, il y a quelques jours, est également arrivé Odd-Christian Eikingun autre Norvégien qui possède une bonne expérience et des compétences discrètes, mesurées au plus haut niveau. Il pourrait se voir confier la tâche de s’insérer dans quelques échappées lourdes et peut-être de s’occuper du classement dans les courses à étapes courtes.

Le talent ne lui est pas étranger, Tobias Halland Johannessen semble avoir une longueur d’avance sur ses coéquipiers. Sa saison 2023 a été remarquable, avec de bonnes choses également au Tour de France, et a donné l’idée d’un coureur sur la voie d’une véritable progression, encore à compléter. Reste à savoir s’il voudra se consacrer entièrement au classement, y compris sur les grands tours, ou s’il préfèrera affiner ses qualités de chasseur d’étapes et de classements partiels. Le jumeau Anders Halland Johannessen semble moins doué, mais possède un potentiel intéressant, toujours pour les chemins ondulés.

Le doyen de l’équipe est Alexander Kristoffqui, à 36 ans, reste l’un des coureurs les plus importants dans la stratégie des équipes. Sa vitesse de pointe ne semble plus lui permettre de rouler aux côtés de sprinteurs plus jeunes et plus explosifs, mais il tient toujours son rang, même dans les classiques. L’imaginer devant tout le monde dans les rendez-vous les plus importants de l’année est difficile, mais le voir parmi les protagonistes dans les finales est loin d’être improbable. Son digne héritier désigné est Søren Wærenskjolda 24 ans et a déjà montré qu’il avait les qualités requises pour exceller au plus haut niveau. Rapide, endurant, déterminé et excellent contre-la-montre, la classe 2000 sera l’une des références de l’équipe jaune et rouge tout au long de la saison, avec une attention particulière pour les classiques du Nord.

Lire Aussi  New Zealand Cycle Classic 2024, équipe locale en double avec Kiaan Watts et George Jackson

Ce dernier est un terrain très prisé par les coureurs de l’équipe jaune et rouge. Rasmus Tiller, qui a toujours été l’un des coureurs les plus productifs au fil des ans. Il est également coureur de fond et doté d’un excellent sprint rapide, des caractéristiques qui lui permettent d’aspirer à des résultats importants dans les meilleures courses du calendrier. Un athlète rapide, qui peut avoir ses chances, il est aussi Erlend Blikra, tandis que Jonas Abrahamsen pourrait partager son temps entre les tâches de domestique et les attaques de loin, une spécialité dans laquelle ce dernier s’est avéré être un très bon élément. Le travail pour ses coéquipiers plus rapides sera probablement aussi effectué par Jonas Iversby Hvideberg et il devrait en être de même dans le plan saisonnier des Erik Nordsæter Resell, un autre coureur capable de faire cavalier seul dans les sprints.

En ce qui concerne les petites courses par étapes, peu exigeantes en termes d’altitude, l’équipe scandinave pourra également compter sur Fredrik Dversnestrès régulièrement, ainsi qu’à Ådne Holterqui est encore très jeune, mais qui est déjà capable de se distinguer dans des contextes de niveau moyen à élevé. Il en va de même pour Idar Andersenqui est relativement nouveau à un haut niveau et qui a montré qu’il était capable de prendre des places de qualité, et pour Rasmus Bøgh Wallin, qui revient dans les rangs professionnels après cinq ans, après avoir fait une bonne performance au niveau continental.

William Blume-Levy est un coureur qui n’a pas encore été testé sur la route, à un haut niveau, mais il a certainement des qualités appréciables pour des courses d’un jour moins exigeantes du point de vue de l’altitude. La classe 2000 Marcus Sander Hansen, spécialiste de la piste, tentera d’accumuler des kilomètres et de l’expérience sur l’asphalte. A Martin Urianstad Bugge sera sollicité pour soutenir ses coéquipiers et, peut-être, pour quelques coups d’éclat dans des courses purement vallonnées.

Les frères Magnus e Sindre Kulset seront des forces utiles pour les stratégies d’équipe, tandis que les Niklas Larsen Des signes de rétablissement sont attendus : le Danois était un coureur très prometteur, mais il n’a pas été en mesure de s’exprimer à un haut niveau depuis une grave blessure il y a quelques années. Il tentera également de se remettre d’un grave problème physique. Anders Skaarsethqui n’a pas couru depuis mars dernier et qui, avant de se blesser, était l’un des piliers de l’équipe jaune et rouge dans les courses du nord. La vitesse est donc le pain de la Louis Bendixenun coureur presque entièrement consacré au travail de préparation des arrivées en groupe des autres.

Les jeunes promesses

Les néo-pros sont nominalement trois, un Danois et deux Norvégiens. Du Danemark vient Carl-Frederik Bévort, promotion 2003, qui a déjà démontré ses qualités de passeur rapide, ce qui lui permet également d’être prometteur dans le domaine du contre-la-montre. Le Norvégien Johannes Kulset, frère cadet des deux Kulset déjà présents dans le groupe, est un athlète très intéressant, notamment en raison de ses qualités de grimpeur. Lors de ses premières sorties en 2024, il a déjà montré qu’il avait les qualités requises, et il faudra voir quelle place il pourra se tailler au cours de la saison.

Lire Aussi  Exact Cross, victoires d'Eli Iserbyt et Laura Verdonschot à Maldegem

Le trio de promesses très diverses est complété par Sakarias Koller Lølandqui est à la base un sprinter et qui, dans les courses de jeunes auxquelles il a participé au fil des ans, a montré des jambes adaptées aux parcours accidentés. Le discours est le même pour Stian Fredheimqui aura 21 ans dans quelques semaines, mais qui a déjà goûté à l’air des pros en 2023. On attend de lui plus de croissance que ces derniers mois, et les mêmes attentes existent autour d’un autre « passeur », Tord Gudmestad: pour lui, le compteur des saisons dans les rangs pro a déjà atteint trois, et on attend maintenant quelque chose de plus sur le plan individuel, après plusieurs courses, avec la tâche de soutenir des compagnons plus titrés.

Organico Uno-X Mobility 2024

ABRAHAMSEN Jonas 20.09.1995
ANDERSEN Idar 30.04.1999

NOR

BENDIXEN Louis 23.06.1995

DEN

BLIKRA Erlend 11.01.1997

NOR

BUGGE Martin Urianstad 06.02.1999

NOR

DVERSNES Fredrik 20.03.1997

NOR

EDVARDSEN-FREDHEIM Stian 23.03.2003

NOR

EIKING Odd Christian 28.12.1994

NOR

GUDMESTAD Tord 08.05.2001

NOR

HANSEN Marcus Sander 25.08.2000

DEN

HOELGAARD Markus 04.10.1994

NOR

HOLTER Ådne 08.07.2000

NOR

HVIDEBERG Jonas Iversby 09.02.1999

NOR

JOHANNESSEN Anders Halland 23.08.1999

NOR

JOHANNESSEN Tobias Halland 23.08.1999

NOR

KRISTOFF Alexander 05.07.1987

NOR

KULSET Magnus 18.08.2000

NOR

KULSET Sindre 07.08.1998

NOR

LARSEN Niklas 22.03.1997

DEN

LEKNESSUND Andreas 21.05.1999

NOR

LEVY William Blume 14.01.2001

DEN

NIELSEN Magnus Cort 16.01.1993

DEN

RESELL Erik Nordsæter 28.09.1996

NOR

SKAARSETH Anders 07.05.1995

NOR

TILLER Rasmus 28.07.1996

NOR

WÆRENSKJOLD Søren 12.03.2000

NOR

WALLIN Rasmus Bøgh 02.01.1996

DEN

BÉVORT Carl-Frederik 24.11.2003 DEN
KULSET Johannes 14.04.2004 NOR
LØLAND Sakarias Koller 20.09.2001 NOR
Directeur général HUSHOVD Thor 18.01.1978 NOR
Directeur sportif ARVESEN Kurt-Asle 30.04.1973 NOR
Directeur sportif adjoint ANDERSEN Christian 18.06.1967 DEN
Directeur sportif adjoint ENSRUD Arne Gunnar 18.02.1987 NOR
Directeur sportif adjoint KØRNER Max Emil Boholm 03.06.1991 NOR
Directeur sportif adjoint KRISTIANSEN Stig 12.08.1970 NOR
Directeur sportif adjoint KULSET Kristian 01.10.1995 NOR
Directeur sportif adjoint MØRKØV Jesper 11.03.1988 DEN
Directeur sportif adjoint RASCH Gabriel 08.06.1974 NOR
Directeur sportif adjoint SNOEKS Leonard 26.02.1985

NOR

Directeur sportif adjoint VAN OUDENHOVE Gino 01.03.1972 BEL
Voler

Hills

Montagnes

Pavé

Le chemin de la croissance vers la catégorie WorldTour se poursuit, avec la structure de l’équipe qui continue à se développer et un groupe de plus en plus compétitif. L’équipe norvégienne dispose de bons éléments pour tous les terrains, à l’exception d’un atout pour les grandes courses par étapes. Il est facile de penser à une saison pleine de succès, également ennoblie par des arrivées difficiles dans les courses de haut niveau.


Evaluation des utilisateurs :

Soyez le premier !

Chantal Martin