Route Adélie de Vitré 2024, Jenthe Biermans brûle Sandy Dujardin !

Jenthe Biermans a remporté aujourd’hui le Route Adélie de Vitré 2024. Le Belge d’Arkéa-B&B Hôtels s’est imposé au terme d’un sprint serré devant Sandy Dujardin (TotalEnergies) et le reste de la poignée d’attaquants qui avaient pris l’avantage dans les derniers kilomètres, dont Alexandre Delettre (St-Michel-Mavic-Auber 93), qui a complété le podium, et David Gaudu (Groupama-FDJ), qui termine quatrième après avoir été l’auteur d’un sprint décisif dans le final, qui a permis de sélectionner le petit groupe d’hommes qui avait réussi à faire la sélection décisive.

Vidéo de l’arrivée

L’histoire de la course

De nombreuses attaques ont eu lieu dès le départ officiel, et après cinq kilomètres, deux coureurs ont réussi à prendre l’avantage. Ils sont Mathis Le Berre (Arkéa-B&B Hôtels) et Paul Hennequin (Nice Métropole Côte d’Azur), qui a réussi à prendre une vingtaine de secondes d’avance sur un groupe d’où d’autres coureurs ont tenté en vain de s’échapper. Après une vingtaine de kilomètres, l’avantage du duo de tête atteint la minute, mais les attaques reprennent derrière, ramenant l’écart à 40″.

Mais personne n’a pu faire la différence et le calme est revenu dans le peloton, qui a pu concéder une marge allant jusqu’à 2’20 » dans les kilomètres suivants. Mais après 60 kilomètres et les trois premiers tours de circuit, le peloton a de nouveau accéléré et gagné du terrain pour revenir à 1’15 » des leaders à 110 kilomètres de l’arrivée. C’est alors que le peloton a ralenti, ramenant l’écart à plus de deux minutes, pour rattraper les échappés, qui ont été repris à un peu moins de 50 kilomètres de l’arrivée.

Lire Aussi  Tour de Wallonie 2023, le parcours (Altimétries et Plans)

Comme on pouvait s’y attendre, les sprints ont alors commencé en tête du peloton, et plus d’une vingtaine de coureurs ont réussi à gagner une poignée de secondes. Alexandre Delettre, Jérémy Cabot, Dillon Corkery, Théo Delacroix (St-Michel-Mavic-Auber 93), Jaume Guardeno (Caja Rural-Seguros RGA), Rémi Capron (Van Rysel-Roubaix), Hugo Toumire (Cofidis), David Gaudu (Groupama-FDJ), Noa Isidore, Jordan Labrosse (Decathlon AG2R La Mondiale), Clément Alleno (Burgos-BH), Filippo Fiorelli (VF Group-Bardiani CSF-Faizanè), Vito Braet (Intermarché-Wanty), Xabier Berasategi (Euskaltel-Euskadi), Carl-Frederik Bévort, Simon Dalby (Uno-X Pro Mobility), Sandy Dujardin, Paul Ourselin, Lorrenzo Manzin (TotalEnergies), Jenthe Biermans, Pierre Thierry, Ewen Costiou(Arkéa-B&amp ;B Hôtels) et Clément Braz Afonso (CIC U Nantes Atlantique) se sont rapidement entendus et bien que l’avance n’ait jamais dépassé les 30 secondes, le groupe n’a pas pu rattraper son retard.

Conscients de leurs chances, les coureurs de l’arrière tentent de jouer leur va-tout dans les 15 derniers kilomètres, entamant une série de sprints et de contre-sprint. A dix kilomètres de l’arrivée, alors qu’Isidore tente un coup en solitaire, seuls Delettre, Labrosse, Berasategi, Bévort, Dalby, Dujardin, Biermans, Costiou, Braz Afonso et Gaudu restent à la poursuite, qui est couronnée peu après. Elle se poursuit par à-coups jusqu’à sept kilomètres de l’arrivée, où David Gaudu lance une attaque déterminée, suivi seulement par Labrosse et Delettre. Les trois hommes ont réussi à prendre quelques secondes d’avance sur les premiers poursuivants dans le dernier kilomètre, mais dans le final, ils ont dû s’incliner devant le retour de leurs anciens compagnons, Jenthe Biermans s’imposant au sprint.

Lire Aussi  Campionati Italiani 2023, le parcours de la course en ligne et du contre-la-montre (Altimétries et Plans)

Résultat Route Adélie de Vitré 2024

Chantal Martin