Soudal-QuickStep, Patrick Lefevere revient à la charge contre Julian Alaphilippe : « Trop de fêtes, trop d’alcool… Il est sérieusement sous l’influence de Marion Rousse ».

Julian Alaphilippe à nouveau dans le collimateur de Patrick Lefevere. Le gestionnaire expérimenté de la Soudal-QuickStepIl n’est pas du genre à mâcher ses mots et utilise parfois la carotte et le bâton avec ses coureurs, mais ces derniers temps, il a souvent utilisé la carotte et le bâton avec l’ancien champion du monde, qui a été critiqué par l’homme de 69 ans au cours de l’année et demie écoulée pour son manque de résultats forts alors qu’il bénéficiait d’un contrat important. Une fois de plus, lors d’une interview avec HUMOLefevere n’a pas été tendre avec le coureur transalpin, impliquant même son partenaire. Marion Rousse et l’accusent d’avoir un mode de vie peu sportif.

« Julian est un bon gars », a déclaré le manager belge. Mais, après avoir signé son méga-contrat, nous ne l’avons plus jamais revu.. J’aime mes coureurs, mais il faut rester juste. Avec l’âge, il faut prendre davantage soin de sois’entraîner plus dur et ne pas jeter l’éponge. Maintenant, il faut cliquer et se battre pour cela ».

Lefevere a une explication pour la performance d’Alaphilippe :  ».Trop de fêtes, trop d’alcool… Julian est sérieusement sous l’influence de Marion Rousse. Peut-être trop (…) Je lui ai parlé en novembre dernier, en présence de Marion et de son manager Dries Smets. Je lui ai dit : « Tu ne peux pas continuer comme ça. Si tu fais encore quelque chose de mal, je te renvoie sur-le-champ ».. Le message a été reçu. Il se rétablit.

Lire Aussi  Clásica de Almería Women 2024, succès pour Lauren Stephens - 4ème Arianna Fidanza, 5ème Laura Tomasi

Chantal Martin