Team Medellin, Oscar Sevilla : « Continuer jusqu’à 50 ans ? Peut-être, pourquoi pas, mais cela ne doit pas devenir une obligation, je cours par passion ».

Oscar Sevilla ne veut pas encore penser à la retraite. Passé professionnel en 1998, le grimpeur espagnol a entamé ces derniers jours sa 25ème saison dans le peloton et, malgré les nombreux kilomètres parcourus ces dernières années, ne semble pas vouloir raccrocher son vélo malgré ses 47 ans en septembre dernier. Toujours aussi compétitif, comme en témoignent sa victoire au Tour de Hainan 2023 et le résultat qu’il obtenait à l’étape du Tour Colombie la semaine dernière avant qu’une chute ne le mette hors course avec une fracture de la clavicule, le détenteur du L’équipe de Medellin Il souhaite donc poursuivre cette activité encore quelques années, mais ne veut pas se forcer à continuer à tout prix ou à se retirer s’il ne se sent pas prêt à le faire.

« Je continue à m’amuser tous les jours et je ne me fixe pas de dates, je ne veux pas prendre ma retraite ou me forcer à le faire. – a déclaré Sevilla à EFE – Je ne cherche pas d’entreprises, je continue simplement parce que je me sens aussi bien physiquement et mentalement, aussi enthousiaste que lorsque j’ai commencé, peut-être plus pour aider que pour diriger. Je peux apporter mon expérience aux plus jeunes« .

« Continuer jusqu’à 50 ans ? Peut-être, pourquoi pas ? – a poursuivi la classe 1976 – Voyons comment se déroule la saison, mais je pense que ce qui est une passion ne doit pas devenir une obligation. Je cours par passion, je ne cours pas par obligation.Je cours parce que je suis passionné de cyclisme et que c’est toujours un plaisir pour moi de sortir, de m’entraîner et de souffrir sur le vélo. Quand j’aurai du mal à me lever pour aller m’entraîner, je dirai au revoir.« .

Lire Aussi  Work Service Vitalcare Cavaliere Videa, au Trofeo Laigueglia le début de saison parmi les profs

Chantal Martin