Tirreno-Adriatico 2024, Jonathan Milan : « Je savais que je pouvais faire un bon contre-la-montre, on va voir comment ça se passe aujourd’hui avec le sprint et les primes ».

Jonathan Milan a été l’un des meilleurs dans le contre-la-montre individuel qui a ouvert la compétition. Tirreno-Adriatico 2024. Le coureur de la Lidl-Trek a terminé à la troisième place, à 12″ du vainqueur du jour Juan Ayuso (UAE Team Emirates) et à 11″ de Filippo Ganna (Ineos Grenadiers), donnant une nouvelle preuve de ses remarquables qualités. Dans la deuxième étape, celle de l’arrivée à Follonica, le Frioulan reviendra toutefois à ses chaussures habituelles de sprinter, car le parcours du jour semble extrêmement propice à une conclusion au sprint. Milan a donc l’opportunité de faire un « coup double » significatif.

« Je savais que je pouvais faire un bon contre-la-montre – les mots de Milan à notre reporter au départ de Camaiore – C’était un objectif, j’ai poussé fort et j’ai terminé avec une bonne place. Je suis très heureux. C’est un bon début de saison pour moi jusqu’à présent. Après avoir changé d’équipe, il était prévu de commencer par de bons résultats et c’est ce qui s’est passé »..

Milan a des projets passionnants pour l’étape d’aujourd’hui : « Après le contre-la-montre d’hier, je suis assez proche de la Maglia Azzurra – les considérations du Frioulan – je vais essayer de faire mon sprint et on verra ensuite ce qui se passera, y compris avec les bonifications ». Des bonifications qui se joueront aussi bien à l’arrivée que sur la ligne d’arrivée volante de Canneto, à environ 65 kilomètres de l’arrivée. Si Lidl-Trek veut favoriser le dépassement de son coureur au classement général sur Ayuso, elle devra donc maintenir la course fermée, afin de pouvoir jouer les bonifications intermédiaires et celles à l’arrivée.

Lire Aussi  Il y a un an...UAE Tour 2023, Elisa Longo Borghini : "C'est la façon dont vous avez toujours rêvé de gagner, avec un partenaire".

Chantal Martin