Tour Colombia 2024, Fernando Gaviria prêt à débuter la saison : « Courir devant son public, c’est plus de pression ».

Tout est prêt pour le début de saison de Fernando Gaviria. Fernando Gaviria à Tour Colombia 2024. Après une année 2023 peu enthousiasmante, le coureur du Movistar s’apprête à vivre sa deuxième saison sous ce maillot, espérant renouer avec la victoire et faire mieux que les deux succès obtenus l’année dernière. Le coureur de La Ceja a décidé de faire ses débuts dans la courte course par étapes qui se déroule dans son pays d’origine, afin de retrouver les meilleures sensations avec les courses avant de partir pour l’Europe. L’équipe espagnole comptera sur Nairo Quintana, Ivan Ramiro Sosa e Sergio Samitier pour les étapes les plus difficiles, tout en soutenant la classe 94 avec Vinicius Rangel e Alberto Torres de relever le défi avec Mark Cavendish pour le sceptre de meilleur sprinter de la course.

« C’est difficile, il y a beaucoup plus de pression pour nous, ou personnellement pour moi », a souligné le coureur de 29 ans à Caracol Radio lorsqu’il a parlé de ses attentes pour ce Tour. Quand vous courez dans votre propre pays, vous voulez bien sûr bien faire, vous voulez montrer à votre public ce que vous faites en Europe et vous voulez le faire bien.

L’époque où le sprinter colombien était le plus fort du peloton semble révolue, mais l’envie de bien faire dès la première course de la saison demeure, même si il est toujours difficile de courir devant les siens à cause de cette pression supplémentaire qui pourrait l’arrêter dans les moments décisifs de la course. En ce qui concerne son équipe, il la qualifie de « très bonne », une sélection dans laquelle se distingue Nairo Quintana, qui doit être « soutenu de la meilleure façon possible ». Mais il y aura des coureurs à sa disposition, des hommes « très expérimentés », avec lesquels il a déjà couru l’année dernière, « gagnant en confiance dans la course ensemble ».

Lire Aussi  Volta ao Algarve 2024, Remco Evenepoel inégalé dans le contre-la-montre ! 5ème Mattia Cattaneo, 6ème Filippo Ganna

Chantal Martin