Tour d’Antalya 2024, Polti-Kometa accumule les maillots avec Giovanni Lonardi et Davide Piganzoli : « Très heureux des résultats de toute l’équipe

Mieux que cela pour le Polti-Kometale Tour d’Antalya 2024 n’a pas pu fermer la marche. L’équipe professionnelle italienne a terminé la course par étapes qui s’est déroulée en Turquie du jeudi 8 au dimanche 11 février en remportant le classement final et les maillots de catégorie, à savoir celui du meilleur grimpeur et celui réservé au premier du classement par points. Le protagoniste absolu dans ce domaine a été le Lombard. Davide Piganzoliqui, après avoir remporté la troisième étape, a défendu son avance au classement général avec la contribution de l’équipe, signant ainsi un succès important.

Piganzoli est également en tête du classement général, tandis que Giovanni Lonardi est resté devant tout le monde au classement par points : « Après la deuxième place de Davide au GPM, qui lui a valu le succès dans ce classement également, Tudor et Uno-X ont divisé le groupe dans les montées au milieu du parcours », nous a dit le directeur sportif de Polti-Kometa, Giovanni Ellena – Il s’agissait d’une fuite très dangereuse pour nous, à la fois à cause de la présence de Fabio Van den Bossche en points, tant pour celle de Adne Holter en ce qui concerne le classement général. Nos gars ont gardé leur sang-froid, se sont compactés et ont réduit l’écart avec les attaquants, ménageant la chèvre et le chou. Une longue et belle journée ».

Le bonheur de Piganzoli, 21 ans : « Ce n’était pas facile aujourd’hui, nos adversaires ont fait de gros efforts, mais nous avons trouvé l’énergie et la bonne coopération pour ramener le but. Je suis très heureux, à la fois pour mon succès personnel et pour les résultats de toute l’équipe ». Sur la même longueur d’onde, Giovanni Lonardi a déclaré : « Le résultat clé a été celui de l’équipe, nous avons relevé les défis que cette étape nous a lancés et nous avons ramené ce Tour d’Antalya à la maison.

Lire Aussi  Giro d'Italia 2023, Stefan Küng quitte la course pour se reposer

Chantal Martin