Tour de la Provence 2024, Mads Pedersen récidive au sprint

Mads Pedersen gagne en tant que maître lors de la première étape de la Tour de la Provence 2024. Un sprint dominé par l’ancien champion du monde, qui a d’abord cédé sa place à Alex Kirsch pour tenter de surprendre, puis décide de lancer un très long sprint que ses rivaux ne peuvent pas contrer. Derrière le leader de la Lidl – Trek, également aujourd’hui compact au service de son capitaine, qui se confirme manifestement comme chef du général, ferme Axel Zingle (Cofidis), auteur d’une belle remontée après avoir été surpris par le sursaut du Scandinave, et Samuel Watson (Groupama-FDJ). Le classement général a légèrement évolué, Pedersen menant désormais avec 11 secondes d’avance sur Watson et 15 sur le duo Decathlon – Ag2r La Mondiale, composé de Damien Touzé e Sam Bennettqui a été écarté du sprint aujourd’hui, tous deux à 15 secondes.

La vidéo de l’arrivée

Le récit de la course

Parmi les nombreuses attaques dans les premiers kilomètres, la bonne prend naissance après une dizaine de kilomètres : pour y participer sont Alexis Gougeard (Cofidis), Thomas Bonnet (TotalEnergies), Kevin Avoine (Van Rysel-Roubaix), Robin Plamondon (CIC – U Nantes Atlantique ), Jonathan Couanon (Nice Métropole Côte d’Azur) et Alexis Guerin (Philippe Wagner-Bazin), à qui le peloton n’a toutefois pas laissé trop d’espace, gardant longtemps l’écart dans les 90 secondes. Après avoir concédé une marge maximale de 2’30 » à la fin de la deuxième heure de course, ce qui correspond en gros à la demi-heure virtuelle de l’étape, le peloton entame dès lors une remontée inexorable.

Lire Aussi  Championnats d'Europe sur piste 2024, les 19 membres de l'équipe italienne : Ganna et Viviani absents, mais Balsamo, Consonni, Milan, Paternoster et bien d'autres noms sont là.

Sous la pluie qui ne semble pas laisser le peloton tranquille, la course se durcit avec le deuxième GPM, à Vernègues, où le peloton passe avec un retard de deux minutes. Grâce au travail de Décathlon – Ag2r La Mondiale et de Lidl – Trek, l’écart n’a cessé de diminuer jusqu’à passer sous la minute à 30 kilomètres de l’arrivée. La route glissante et la nervosité naturelle pour une arrivée au sprint ont provoqué des chutes et des écarts, ce qui a conduit le jury à décider d’annuler les bonifications à l’arrivée, en prenant le temps déjà à cinq kilomètres de l’arrivée.

A ce stade, le peloton semblait vouloir se reposer, abordant les dix derniers kilomètres avec 40 secondes à récupérer, mais à partir de là, l’accélération était nette et les trois attaquants restants, Avoine, Bonnet et Gougeard n’avaient plus que 20 secondes à six kilomètres de l’arrivée, lorsque de nombreux sprints ont été lancés depuis le peloton. L’aventure des fuyards s’est donc terminée à cinq kilomètres de l’arrivée, Groupama – FDJ prenant la tête de la course. C’est donc à vive allure que l’arrivée a eu lieu, où Lidl – Trek a repris la situation en main. Le départ a été pris par Alex Kirsch, qui a pris quelques mètres d’avance après que Mads Pedersen ait décidé de faire le trou. Mais le champion de Luxembourg était suivi par Riley Pickrell (Israel – Premier Tech), qui a forcé Pedersen à prendre l’initiative juste après le dernier virage. Un très long sprint que l’ancien champion du monde, presque sa marque de fabrique désormais, fait subir à ses adversaires, sans possibilité de réplique.

Lire Aussi  Paris-Nice 2024, le réalisateur a choisi des drones pour filmer le contre-la-montre par équipes

Résultat Étape 1 Tour de la Provence 2024

Classements Tour de la Provence 2024

Chantal Martin