Tour du Pays Basque 2024, Présentation du parcours et coups de cœur Étape 3 : Ezpeleta – Altsasu (190,9 km)

Le Tour du Pays Basque 2024 se poursuit avec une étape très accidentée. La troisième étape de la course basque partira à nouveau du territoire français, à Ezpeleta, a ensuite retraversé la frontière et s’est dirigé vers Altsasuune ville de l’intérieur des terres que l’on atteindra après presque 191 kilomètres de course. Il s’agit de l’étape la plus longue de cette édition d’Itzulia, qui présente plusieurs difficultés altimétriques tout au long de son parcours. Il n’y a rien de particulièrement sélectif, mais les montées et descentes continues du parcours, dès les premiers kilomètres, pourraient donner lieu à une tentative lointaine ou à une initiative courageuse dans le final.

HEURE DE DÉPART : 12:23
HEURE D’ARRIVÉE (PRÉVUE) : 17:16-17:45
TÉLÉVISION EN DIRECT ET STREAMING : 15:30-18:00 RaiSport / 15:30-17:45 Eurosport 1, Eurosport, Discovery+
HASHTAG OFFICIEL : #Itzulia2024

Itinéraire Troisième étape Tour du Pays Basque 2024

Juste après un peu de vélo dans les frontières françaises, une fois que vous avez quitté Ezpeleta la course se déroulera à nouveau sur le sol espagnol. Au même moment, la première ascension de la journée débutera, celle du Otsondo (8,2 kilomètres à 5,7%), qui pourrait être l’étape idéale pour tenter des échappées. L’arrivée au sommet fera ensuite place à une longue descente, qui culminera à Doneztebe, après 35 kilomètres, où la route remontera doucement vers le début de l’ascension de l’Otsondo (8,2 kilomètres à 5,7 %). Usategieta Gaina11,2 kilomètres de long et une pente moyenne de 3,2 %. Une fois au sommet, quelques kilomètres de descente, cette fois-ci très raide, et un nouvel élan, vers le sommet de l’île de Gaina. Uitzi (4,7 km à 6,9 %), qui est la montée la plus difficile de la journée en termes de dénivelé.

Nouvelle descente et nouveau déferlement, avec la montée à Zuarrarrateune montée de 6,8 kilomètres avec une pente moyenne de 3,6 %. Au sommet de ce qui est le quatrième Gpm de la journée, il restera un peu plus de 100 kilomètres à parcourir. C’est alors que débutera un vallon de près de 60 kilomètres, caractérisé par les petites montées et descentes habituelles des routes de cette région et qui verra les coureurs passer pour la première fois sous la bannière de l’arrivée. Altsasu, à 67 kilomètres de l’arrivée. L’éperon d’Otzaurte sera le tremplin d’une descente très prononcée, qui amènera les coureurs au pied du « mur » d’Altsasu. Olaberria (1 600 mètres à 7,5 %), une mise en bouche pour ce qui sera la dernière ascension de la journée, celle d’Olaberria. Lizarrusti (6,4 km à 4,7%). Le Gpm est situé à 18 kilomètres de la ligne d’arrivée, ce qui ne présente pas de dénivelé particulier mais n’est pas tout à fait régulier en termes d’altimétrie.

Lire Aussi  Bora-hansgrohe, Heinrich Haussler rejoint le staff de la formation allemande : "J'ai vraiment hâte de relever ce nouveau challenge"

Favoris Troisième étape Tour du Pays Basque 2024

Compte tenu de l’issue chaotique de la deuxième étape, il est encore plus difficile de désigner les favoris de la troisième étape du Tour du Pays Basque 2024. Si la montée finale ne crée pas trop de sélection dans le groupe de tête, nous pourrions voir des coureurs comme le vainqueur de Kanbo se battre pour un sprint serré, Paul Lapeira (Decathlon-AG2R), mais aussi Isaac del Toro (EAU-Émirats) et Alex Aranburu (Movistar). Tous les trois sont des coureurs explosifs et résistants dans les montées, mais ils ont également d’excellentes capacités de sprint. Le Basque est peut-être légèrement avantagé par le fait qu’il court sur ses propres routes et qu’il a soif de revanche après sa cinquième place lors de la deuxième étape.

Les autres coureurs complets assez rapides pour triompher dans un sprint entre 30 et 40 coureurs sont certainement les Italiens Samuele Battistella (Astana Qazaqstan) deuxième d’un cheveu sur la ligne d’arrivée à Kanbo et Andrea Bagioli (Lidl-Trek) retardé par une chute à -4 kilomètres. On espère aussi un rythme pas trop effréné de la part d’hommes comme le Britannique Ethan Hayter (Ineos Grenadiers), l’Espagnol Gonzalo Serrano (Movistar), la société belge Quinten Hermans (Intermarché-Wanty), l’organisme allemand Maximilian Schachmann (Bora-hansgrohe) et la Suisse Mauro Schmid (Jayco-AlUla).

Si la côte de Lizarrusti est attaquée à fond par les équipes des hommes du classement, il faut s’attendre à une grande sélection dans le peloton. En effet, on pourrait voir émerger de purs grimpeurs capables de remporter un sprint très serré. Parmi ceux-ci, on peut citer l’étincelant duo Bora-hansgrohe composé de Primož Roglič e Jai Hindleymais aussi le Belge Remco Evenepoel (Soudal-QuickStep), le Danois Mattias Skjelmose (Lidl-Trek) et les Espagnols Juan Ayuso (EAU-Emirats) et Pello Bilbao (Bahreïn-Victorieux), sans oublier le Français Kévin Vauquelin (Arkea-B&B Hotels), qui poursuit son apprentissage dans la cour des grands avec de bons résultats. La montée la plus forte semble encore être le phénomène Jonas Vingegaard (Visma | Lease a Bike), qui pourrait cependant ne pas avoir la capacité de sprint nécessaire pour battre ses rivaux directs au sprint.

Lire Aussi  Volta a la Comunitat Valenciana 2024, Jonathan Milan inégalé à Orihuela ! Puis trois autres Azzurri dans le Top5

D’autres grimpeurs forts qui seront certainement dans le groupe de tête avec les meilleurs sont les Colombiens Santiago Buitrago (Bahreïn-Victorieux), l’Américain Brandon McNulty (UAE-Emirates) et le duo français Groupama-FDJ David Gaudu e Romain Grégoireavec le deuxième coureur tombé aujourd’hui dont l’état de santé doit être évalué. Cependant, il y a un certain nombre de scénarios possibles, avec d’autres coureurs qui peuvent revenir dans la course pour l’étape comme Ethan Hayter (INEOS Grenadiers), Sean Quinn et le vieux renard Rigoberto Uran (EF Education-EasyPost).

Les écarts qui se sont creusés après les deux premières étapes laissent également la place à l’arrivée d’une échappée, avec des coureurs intéressants tels que Omar Fraile (INEOS Grenadiers), Simon Geschke (Cofidis) ou Sepp Kuss (Team Visma|Lease a Bike) qui pourrait essayer de créer une diversion.

Bourse des favoris Troisième étape Tour du Pays Basque 2024

***** Alex Aranburu
**** Paul Lapeira, Isaac del Toro
*** Andrea Bagioli, Samuele Battistella, Primož Roglič
** Jonas Vingegaard, Remco Evenepoel, Jai Hindley, Mattias Skjelmose Jensen
* Juan Ayuso, Kévin Vauquelin, Gonzalo Serrano, Maximilian Schachmann, Mauro Schmid

Prévisions météorologiques Troisième étape Tour du Pays Basque 2024

Partiellement nuageux. Risque de précipitations : 10%. Humidité : 57%. Direction du vent ENE jusqu’à 16 km/h. Température prévue : minimum 9°, maximum 18°.

Principaux écueils Étape 3 Tour du Pays Basque 2024

Peu de plat et beaucoup d’imprévisibilité sont les ingrédients de cette journée qui s’annonce particulièrement intéressante. Les plus gros risques, on s’en doute, seront pris par les hommes du classement qui devront rester à l’avant et bien se dégager, surtout dans le final, pour éviter d’accumuler des retards qui compliquent la poursuite de la course.

Altimétrie et Planimétrie Troisième étape Tour du Pays Basque 2024

Chronotabella Troisième étape Tour du Pays Basque 2024

Chantal Martin