UAE Team ADQ, l’offre maximale d’un million d’euros pour Demi Vollering est en route ?

L’UAE Team ADQ serait prête à mettre beaucoup d’argent sur la table pour recruter Demi Vollering. Actuellement sous contrat avec SD Worx – Protime au moins jusqu’à la fin de la saison en cours, la coureuse néerlandaise est clairement la femme de tête du peloton après une saison au cours de laquelle elle a évincé Annemiek Van Vleuten l’année de ses adieux. Une année 2023 triomphante qui l’a propulsée au sommet de la discipline, tant dans les classiques que dans les courses par étapes, faisant d’elle la plus convoitée par les grandes équipes. A la recherche du grand nom qui pourra amener l’équipe féminine au niveau de l’équipe masculine, la formation émiratie serait donc prête à offrir un million d’euros par an.

C’est ce que rapporte l’ancien cycliste Marijn de Vries, analyste pour Sporza depuis quelques saisons, qui en parle dans une chronique du journal NRC : « Ces derniers mois, j’ai entendu l’histoire de différents côtés (…) Mes oreilles bourdonnaient. Un million ! Le chiffre le plus récent qui a circulé pour les cyclistes féminines au sommet du monde était environ la moitié de ce chiffre. Ce qui m’a peut-être le plus surpris, c’est que personne ne semblait vraiment surpris. Et honnêtement, cela ne m’a pas surprise non plus.

Selon De Vries, le manager de Vollering n’a pas voulu confirmer la nouvelle de l’offre de l’UAE Team ADQ, mais il ne l’a pas non plus démentie, se contentant de dire qu’il ne faut pas croire tout ce qui se dit. Il n’a pas non plus commenté le chiffre, expliquant qu’il « ne peut rien dire sur les salaires, mais en attendant, beaucoup pensent que ce chiffre pourrait être atteint dans la logique actuelle, du moins pour vous ».

Lire Aussi  4 Jours de Dunkerque 2023, la startlist définitive

La jeune femme de 27 ans est en effet la reine incontestée du cyclisme féminin, ayant remporté l’an dernier le Tour de France Femmes, la Strade Bianche, Dwars door Vlaanderen, l’Amstel Gold Race, la Flèche Wallonne et Liège-Bastogne-Liège, ainsi que la Vuelta a Burgos et le Tour de Romandie, tandis que nombre de ses deuxièmes places, comme au Tour des Flandres, au Tour de Suisse et au Tour du Pays basque, ont été obtenues derrière ses coéquipières (y compris aux Championnats du monde, bien que ce soit évidemment avec des maillots différents).

Chantal Martin