UAE Tour 2024, Brandon McNulty : « Je me suis davantage concentré sur les contre-la-montre en vue des Jeux ».

Une victoire qui dépasse le succès d’aujourd’hui, celle de Brandon McNulty à l’UAE Tour 2024. Le champion américain a fait honneur à son maillot étoilé sur les routes des Émirats, en conquérant les 12,1 kilomètres du circuit d’Al Hudayriyat Island devant ses coéquipiers Jay Vine et Mikkel Bjerg et en remettant ainsi le maillot de leader, mais pour le coureur de l’UAE Team Emirates, ce succès a également une valeur supplémentaire. Non seulement parce qu’il s’agit de son troisième succès en ce début de saison, mais aussi et surtout parce qu’il renforce sa conviction qu’il peut faire bonne figure aux Jeux de Paris, dont le contre-la-montre est l’un de ses grands objectifs de la saison.

« C’est très important de gagner cette étape », a-t-il commenté après l’arrivée, « pour moi, parce que je sens que je suis encore plus loin que là où je voulais être, mais aussi pour l’équipe, qui s’est très bien comportée. Pendant la course, j’ai senti que la vitesse était très bonne, alors j’ai continué à suivre le plan que nous avions prévu en ce qui concerne le rythme. Sur la sellette, j’étais assez nerveux, voire anxieux, je l’admets, mais le résultat est venu. Nous savions qu’il y avait de bons coureurs vers la fin, donc c’était un soulagement quand c’était fini et je suis ravi. L’équipe a fait beaucoup d’efforts pour développer le matériel, et pas seulement pour le contre-la-montre, et c’est agréable de voir que cela porte ses fruits aujourd’hui.

Lire Aussi  Giro d'Italia 2023, Nico Denz : "Je voulais prendre le sprint de face car je savais que j'étais rapide"

Pour lui en particulier, cette victoire a donc une saveur particulière, qui le propulse encore plus vers son grand objectif de cette année : « Ce résultat me donne beaucoup de confiance avant les Jeux. Après de bons résultats l’année dernière, je me suis concentré de plus en plus sur le contre-la-montre avec Paris en ligne de mire. Le fait d’avoir déjà remporté trois victoires cette année me fait me sentir bien, mais celle-ci est d’un autre niveau par rapport à Valence ».

Actuellement leader du classement général, le contre-la-montre américain ne se voit pas subvertir les hiérarchies internes, voyant toujours en Adam Yates la meilleure carte de l’équipe pour le succès final : « Occuper tout le podium est quelque chose de formidable, c’est une grande performance et nous montrons nos sponsors. Mais je ne pense pas que cela change nos plans. Adam reste notre meilleur grimpeur, nous sommes en très bonne position ».

Chantal Martin