Visma|Lease to Bike, ainsi que le sternum fissuré de Wout Van Aert : le Giro semble désormais « impossible ».

Le bulletin médical de Wout Van Aert s’aggrave encore. En plus d’une fracture de la clavicule et de sept côtes, les examens ont révélé que le coureur de Visma Lease a Bike souffre également d’une fissure du sternum. Le bilan est très lourd pour le phénomène belge, qui doit renoncer non seulement aux prochaines classiques de printemps, Tour des Flandres, Paris-Roubaix, in primis, ainsi qu’à l’Amstel Gold Race, mais qui voit également sa participation au Giro d’Italia sérieusement menacée. Comme nous l’avons vu dans le dernier épisode de SpazioTalk, ce qu’il faut évaluer, ce n’est pas seulement s’il est rétabli, mais aussi les conditions dans lesquelles il pourrait se présenter au départ, car il est évident qu’une participation sans possibilité d’être compétitif ne servirait ni le coureur ni la course elle-même.

Une fissure au sternum guérit d’elle-même, mais cela prend du temps, cela peut même prendre des mois », explique-t-il à Sporza Kris Vandermierenmédecin de la fédération belge qui analyse également les problèmes de côtes – Il faut évidemment continuer à respirer, donc la fracture est en quelque sorte toujours en mouvement, elle ne guérit pas facilement. Il faut compter entre trois et six semaines.

Avec au moins un mois d’arrêt devant lui, sa participation à la Corsa Rosa est donc « impossible » pour le médecin qui s’occupe de lui lorsqu’il porte le maillot de l’équipe nationale. Bien sûr, il serait également dangereux d’essayer d’anticiper le temps avec ces blessures : « En cas de nouvelle chute, les côtes fracturées peuvent se transformer en lames et couper la membrane pulmonaire, provoquant l’affaissement du poumon. Cela peut être fatal. Pendant la course, il y a toujours un médecin à proximité, mais pas pendant l’entraînement. Van Aert devra donc s’entraîner principalement sur des rouleaux, en essayant d’éviter les chutes », explique-t-il. À ce stade, il sera donc important de « procéder à une évaluation médicale chaque semaine » avant de décider de ce qu’il convient de faire, même à long terme.

Lire Aussi  RadioCorsa, avec Mauro Gianetti pour parler de Tadej Pogacar et avec Domenico Pozzovivo pour son retour dans le groupe

Chantal Martin