Volta a Catalunya 2024, Arne Marit se mange les mains pour sa deuxième place au sprint : « J’aurais peut-être dû partir plus tôt parce que j’avais la jambe droite ».

Deuxième place non sans regrets celle de Arne Marit lors de la quatrième étape de la Volta a Catalunya 2024. Le sprinter d’Intermarché-Wanty n’a pas caché qu’il regrettait de ne pas avoir pu remporter l’étape, même s’il était heureux de pouvoir monter pour la première fois sur le podium d’une course de niveau WorldTour. Lors de l’arrivée au sprint à Lleida, le coureur de 25 ans a été battu d’un cheveu par le seul Marijn Van den Berg (EF-EasyPost), mais dans l’ensemble, il n’était pas entièrement satisfait de sa performance, malgré sa bonne condition physique.

Interrogé à nos micros au lendemain de l’étape, le jeune Belge a tenu à analyser son sprint : « Quand j’ai voulu lancer mon sprint, j’étais tout à gauche et je ne savais pas trop si Jarrad (Drizners – ndlr) de la Lotto allait laisser une ouverture de ce côté-là. J’ai donc hésité et j’ai finalement dû faire deux sprints. J’aurais peut-être dû commencer plus tôt parce que j’avais la jambe droite. J’ai terminé deuxième et ça me va, c’est aussi mon premier podium en WorldTour, donc je peux être satisfait. J’espère que demain sera un nouveau jour.

Jusqu’à présent, Marit n’a réussi à remporter qu’une seule victoire, lors du GP du Morbihan en 2021. Depuis, elle s’est souvent bien classée, mais elle n’a pas réussi à remporter de victoire. Aujourd’hui, cependant, il semble que les conditions soient réunies, comme le montre le podium d’aujourd’hui. « Je me sens vraiment bien depuis une semaine, peut-être que dans les étapes de montagne on ne le remarque pas, mais le niveau dans les montées est vraiment élevé et il n’y a pas vraiment de groupe, nous ne sommes que quatre. Alors que lorsque vous allez au Giro, vous avez tous les sprinters et les coureurs de classiques et c’est plus facile. Aujourd’hui était une journée pour nous et c’est dommage que je n’ai pas pu gagner parce que ça aurait été vraiment bien de remporter ma première victoire en WorldTour.

Lire Aussi  Giglio d'Oro 2023, Filippo Ganna revient en tête du classement devant le nouveau tricolore Simone Velasco

Demain, la cinquième étape de la Volta a Catalunya 2024 se terminera sur un terrain plat. Cependant, il y aura deux GPM officiels difficiles à gravir et un profil vallonné qui conviendra peut-être mieux aux attaquants et aux échappés. Y a-t-il un espoir pour un sprinteur aussi en forme que lui ? En fait, je ne sais pas non plus », conclut-il, « mais maintenant que l’équipe a confiance en moi, elle peut peut-être m’attendre dans les montées et essayer de me rattraper, on ne sait jamais ».

Chantal Martin