Volta a la Comunitat Valenciana 2024, Jonathan Milan inégalé à Orihuela ! Puis trois autres Azzurri dans le Top5

Sprint sans histoire pour la troisième étape de la Volta a la Comunitat Valenciana 2024. Un sprint dominé par les Lidl – Trekqui a pris le contrôle de la finale en augmentant les prix de ses produits. Jonathan Milanqui, sans problème majeur, a remporté une victoire décisive sur ce qu’il restait du peloton, disloqué par une chute à deux kilomètres de la fin. De la roue du sprinteur italien, en effet, ils ne parviennent pas à sortir. Arne Marit (Intermarché-Wanty) et Giovanni Lonardi (Polti-Kometa), qui complètent ainsi le podium du jour dans cet ordre. Immédiatement derrière, on retrouve Filippo Fiorelli (VF Group – Bardiani CSF – Faizanè), tandis que la cinquième place est occupée par Simone Consonnile dernier homme de Milan. Le classement général reste inchangé, Alessandro Tonelli (VF Group – Bardiani CSF – Faizanè) conservant la tête devant Matej Mohoric (Bahrain-Victorious) avant les deux dernières fractions décisives.

Vidéo de l’arrivée

Le récit de la course

Après avoir enregistré l’abandon de Eddie Dunbar (Jayco-AlUla) et Pavel Sivakov (EAU), la première tentative d’échappée est déjà la bonne, avec Asier Etxeberria (Euskaltel-Euskadi), Guillermo Silva (Caja Rural-Seguros RGA), Ander Okamika (Burgos-BH), Nathan Smith (équipe Novo Nordisk), Unai Esparza Garin (Illes Balears Arabay Cycling) et Laurent Gervais (Project Echelon Racing) qui s’est immédiatement détaché avec l’approbation du peloton. Les tout premiers kilomètres ont également été marqués par la chute et l’abandon de Jetse Bol (Burgos-BH).

Lire Aussi  Strade Bianche 2024, Astana Qazaqstan arbore le drapeau tricolore Simone Velasco - Cofidis espère Guillaume Martin

L’écart monte à six minutes jusqu’à ce que le rythme s’accélère derrière eux, à tel point que l’écart est rapidement réduit de moitié par le peloton. Descendu à un peu moins de deux minutes, l’écart se creuse à nouveau à l’abord du seul GPM de la journée, dont les pentes redoutables font baisser le rythme pour les formations de sprinters. Mais à peine le sommet franchi, avec un écart de 3’45 », les hommes du peloton reprennent le rythme et parviennent rapidement à réduire l’écart de moitié.

La situation reste donc stable, avec un léger retour du peloton, jusqu’à 35 kilomètres de l’arrivée, où l’écart n’est plus que de 90 secondes. A 30 kilomètres de l’arrivée, les six fuyards avaient encore une minute d’avance sur le peloton, qui tentait de combler l’écart sous l’impulsion d’Intermarché-Wanty. L’action de la formation belge n’a pas eu l’effet escompté puisque l’échappée possède toujours plus d’une minute d’avance, tandis que le peloton de l’Intermarché-Wanty est en train d’essayer de réduire l’écart. Lidl-Trek prend la tête avec l’Erythréen Amanuel Gebreigzabhier pour donner le rythme et réduire l’écart. A 20 kilomètres de l’arrivée, l’écart entre les deux groupes commence à se réduire.

A 15 kilomètres de l’arrivée dans le peloton, les trains commencent à s’organiser en vue du sprint prévisible vers l’arrivée à Orihuela, mais ils doivent encore rattraper une trentaine de secondes sur l’échappée. Pendant ce temps, les échappés restent à quatre, Esparza ne parvenant pas à suivre le rythme de ses compagnons après une accélération pour tenter de gagner quelque chose sur les poursuivants, tandis qu’à 7 kilomètres de l’arrivée, les coureurs de l’équipe de tête de peloton sont à l’arrêt. Laurent Gervais s’attarde trop dans un virage et risque de percuter une voiture garée sur le bord de la route. Le Canadien se détache donc inévitablement de l’échappée et est rattrapé par le groupe.

Lire Aussi  Championnats d'Europe sur piste Apeldoorn 2024 : Programme du jour, Italiens et TV/Streaming (dimanche 14 janvier)

A l’avant, ils sont quatre à rester et à effectuer des changements réguliers, conservant une avance de plus de 30 secondes pour tenter de se battre pour la victoire d’étape. A trois kilomètres de l’arrivée, Lidl-Trek a de nouveau accéléré pour rattraper les échappés. Mais le groupe s’est disloqué à 2 kilomètres de l’arrivée suite à une chute qui a réduit le peloton à une douzaine de coureurs. Une glissade dans un virage où parmi les victimes se trouvaient Davide De Pretto (Jayco-AlUla), Patrick Gamper (Bora-hansgrohe) et Niccolò Parisini (Q36.5 Pro Cycling).

A l’approche du dernier kilomètre, c’est toujours la formation américaine qui est en tête pour préparer le sprint. Jonathan Milan. Le travail parfait du dernier homme par Simone Consonni au service du Frioulan, qui n’a qu’à accélérer légèrement pour se débarrasser de la compagnie des Arne Marit (Intermarché-Wanty) et Giovanni Lonardi (Polti-Kometa) pour remporter sa première victoire avec le nouveau maillot. Le Belge et le coureur de Vérone terminent respectivement deuxième et troisième, à un vélo du puissant sprinter de Lidl-Trek.

Résultat de l’étape 3 Volta a la Comunitat Valenciana 2024

Classifications Volta a la Comunitat Valenciana 2024

Chantal Martin