Volta ao Algarve 2024, la première étape appartient à Gerben Thijssen !

Gerben Thijssen domine le sprint lors de la première étape de la Volta ao Algarve 2024. Le sprinter de la Intermarché-Wanty a gagné à l’arrivée de Lagos au terme d’un sprint assez chaotique caractérisé par la présence d’un vent de face dans la dernière ligne droite, le Belge restant couvert jusqu’à 150 mètres de l’arrivée et surgissant ensuite plus vite que tout le monde pour s’imposer. Rien à faire pour Marijn Van Den Berg (EF Education-EasyPost), qui a dû se contenter de la deuxième place devant Jordi Meeus (Bora-hansgrohe), alors qu’aucun Italien ne figure dans le top 10 du jour. Le classement général reflète presque entièrement l’ordre d’arrivée, à l’exception de la présence à la troisième place du fugitif Tobias Bayer (Alpecin-Deceuninck), qui avait pris un bonus de 6″ lors de l’étape à l’arrivée volante.

Vidéo de l’arrivée

L’histoire de la course

Départ relativement calme et peu de bagarre pour l’échappée. La première tentative se dessine immédiatement et voit Tobias Bayer (Alpecin-Deceuninck), Fábio Costa (ABTF Betao-Feirense), Tomas Contte (Aviludo-Louletano-Loulé Concelho), Diogo Narciso (Credibom/La Aluminios/Marco Car), Noah Campos (Kelly/Simoldes/UDO), César Fonte (Radio Popular-Paredes-Boavista) et Gonçalo Amado (Tavfer-Ovos Matinados-Mortagua). Le peloton laisse faire et les attaquants prennent rapidement plus de trois minutes d’avance.

Mais à ce moment-là, Arkéa-B&B Hôtels e Intermarché-Wanty Ils ont pris les choses en main à l’avant du peloton et ont mis le couvercle sur l’avantage. Les échappés égrènent les kilomètres et sont les premiers à passer les deux GPM de la journée, qui voient une double première place pour l’Argentin Contte, qui s’empare ainsi du premier maillot de leader du classement de la spécialité. Après le deuxième GPM, où Campos a perdu le contact, le peloton a accéléré et, à un peu plus de 60 kilomètres de l’arrivée, la marge des échappés était déjà inférieure à deux minutes.

Lire Aussi  Giro d'Italia 2023, horaire et ordre de départ du contre-la-montre de Monte Lussari

A l’entame des 50 derniers kilomètres, alors que l’écart tombe rapidement à 30″ et que la pluie commence à détremper les coureurs, Bayer décide de passer à l’attaque pour tenter de prolonger l’aventure de l’échappée. Aucun des autres attaquants n’a pu suivre l’Autrichien, Narciso, Amado et Costa étant rapidement repris par le peloton, tandis que Contte et Fonte sont restés à mi-chemin entre l’échappé solitaire et le peloton, qui était revenu donner plus de 2′ à l’avant. Les deux poursuivants étaient ensuite repris peu après le passage de la ligne d’arrivée volante de Vila do Bispoà -39 par rapport à la conclusion.

La situation étant maintenue sous contrôle par UAE Team Emirates, Visma | Lease a Bike e Soudal-QuickStepdans le peloton, il y a eu quelques chutes dans les kilomètres suivants, dans l’une desquelles ils étaient également impliqués, mais sans se retrouver au sol, dans l’une desquelles ils étaient également impliqués, mais sans se retrouver au sol, dans l’une desquelles ils étaient également impliqués, mais sans se retrouver au sol. Valentin Madouas (Groupama-FDJ), Wout Van Aert e Sepp Kuss (Visma | Lease a Bike), qui a néanmoins réussi à revenir facilement. A ce stade, la présence d’un petit vent a conduit le peloton à augmenter le rythme, et en peu de temps, l’avance de Bayer s’est effondrée, le coureur de 24 ans étant finalement repris à 22 kilomètres de l’arrivée.

A partir de ce moment, la route changeant de direction et le vent devenant surtout contraire, le peloton se calme et avance à un rythme régulier jusqu’à près de 5000 mètres de l’arrivée, lorsque les équipes de sprinters commencent à se battre pour les premières places. En tête Uno-X Mobility, Équipe dsm-firmenich PostNL, Intermarché-Wanty e Tudor Pro Cycling Teammais dans les deux derniers kilomètres, leArkéa-B&B Hôtelsqui semblait être la formation la mieux organisée pour le sprint, à laquelle 25-30 coureurs se sont présentés en raison d’une chute qui a brisé le groupe peu avant le départ de la course. flamme rouge.

En raison du vent de face, l’équipe transalpine est obligée de se déplacer pour éviter de se retrouver dans une situation d’urgence. Arnaud Demaré est parti trop longtemps et, après un moment d’incertitude, le sprint est finalement lancé par Marius Mayrhofer (Tudor Pro Cycling Team). Mais à 150 mètres de l’arrivée, il surgit comme un éclair. Gerben Thijssenqui s’est glissé entre l’Allemand et son coéquipier Laurenz Rex et qui a remporté la victoire devant Marijn Van Den Berg et compatriote Jordi Meeus.

Lire Aussi  Tour de France 2023, l'échappée se moque du peloton : le succès de Kasper Asgreen !

Résultat de l’étape 1 Volta ao Algarve 2024

Classement Volta ao Algarve 2024

Chantal Martin