X2O Trofee, Mathieu Van Der Poel renoue avec la victoire à Hamme

Nouvelle victoire pour Mathieu Van Der Poel. Le champion du monde a renoué avec le succès après l’intermède de Benidorm, en roulant plus prudemment dans les premiers tours avant de faire une percée décisive dans le troisième tour. D’abord suivi par Michael Vanthourenhout, le leader d’Alpecin – Deceuninck s’est détaché du champion d’Europe par un forcing constant jusqu’à ce qu’il soit seul et qu’il poursuive son action sans être dérangé. Le coureur de Pauwels Sauzen – Bingoal termine ainsi en deuxième position, à seulement 16 secondes, confirmant un excellent état de forme. Eli Iserbyt complète le podium au terme d’une course prudente, dépassant Niels Vandeputte au terme d’un beau défi dont Lars van der Haar a été écarté dans le final, mais qui conserve néanmoins la tête du classement général.

Parti tranquillement, laissant d’abord l’initiative aux autres, le champion du monde a préféré laisser les autres forcer le rythme dans les premiers tours. Il n’a cependant pas eu de mal à suivre les accélérations de Michael Vanthourenhout, entraînant avec lui Eli Iserbty, Toon Vandebosch, Nils Vandeputte et Lars Van Der Haar, alors que Cameron Mason et Felipe Orts se sont rapprochés plus tard, plus laborieusement. Malgré les initiatives de Van Der Haar, le petit groupe est resté très compact jusqu’à ce que le champion du monde place son accélération, juste au moment où Vanthourenhout rentrait au stand.

Le champion d’Europe parvient toutefois à revenir grâce à une belle progression dans les parties plus techniques, mais il est acculé par un MVDP lui aussi assez imprécis, mais non moins efficace. Le rythme du maillot arc-en-ciel est trop élevé pour le maillot étoilé, le Belge doit donc laisser filer le phénomène néerlandais. Dans les derniers tours, les deux hommes restent assez proches, mais la course a désormais son vainqueur et le scénario ne change pas, la lutte ne se faisant plus que pour la troisième place. Le vainqueur est Iserbyt, qui, après être resté dans la roue dans les tours précédents, met tous ses rivaux derrière lui dans le dernier tour avec de belles manœuvres de dépassement.

Lire Aussi  Milan-San Remo 2024, le champion italien Velasco et trois autres Azzurri dans la sélection Astana Qazaqstan

Chantal Martin