Manchester City bat le Real Madrid : la presse sur la Ligue des Champions

Da presse internationale a réagi avec enthousiasme à la performance de Manchester City lors de la demi-finale retour de la Ligue des champions contre le Real Madrid. Pour le « Guardian », la victoire 4 à 0 était « une perfection footballistique, une pièce de musée ». Le « Telegraph » a vu « un football d’une autre planète ».

Angleterre

« Guardian » : « C’était probablement la plus grande performance de City sous Pep Guardiola, une sorte de perfection footballistique, une pièce de musée, pas seulement une leçon, mais une réprimande. L’équipe de Pep possède la perfection d’une campagne militaire finement exécutée, la perfection de la richesse et de la force ».

« Telegraph » : « C’était un football d’une autre planète, surtout en première mi-temps, où aucune équipe au monde n’aurait pu rivaliser avec eux. Le Real a été mis en pièces. L’Inter n’aura aucune chance face à ce qui pourrait bien s’avérer être la plus grande équipe de tous les temps dans l’histoire du football anglais ».

« Sun » : « Four-Midable ! C’était une nuit où un règne de sept ans a atteint son apogée, où la perfection était visible et où le rêve impossible d’un triplé est devenu une improbable probabilité. Guardiola a dû avoir l’impression de mourir et d’aller au paradis ».

Espagne

« Mundo Deportivo » : « Le douloureux K.O. accélère les départs et le renouvellement au Real. L’équipe de Guardiola a facilement vaincu le faible Madrid ».

« Marca » : « Le monstre n’était pas Haaland. La façon dont le Real Madrid a complètement capitulé face à l’équipe surpuissante de Manchester a été un choc d’une ampleur historique ».

« As » : « City a pris sa revanche sur le Real après son élimination en demi-finale l’an dernier. Ils méritent la victoire ».

Lire Aussi  Le propriétaire Todd Boehly sous le feu des critiques après l'élimination de CL

Italie

« Gazzetta dello Sport » : « Les Martiens de Guardiola se hissent en finale. Face à cette équipe, l’Inter ne peut que trembler. Manchester City coule le Real Madrid, qui n’a jamais été aussi fade et confus ».

« Corriere dello Sport » : « Manchester City est une équipe de monstres, capable de prendre en main n’importe quel adversaire. Il semble que l’équipe soit composée de 14 joueurs et non de 11 ».

« Tuttosport » : « Un ouragan de buts pousse Manchester City à Istanbul. Si l’entraîneur de l’Inter, Inzaghi, a vu le match, il va s’inquiéter. Manchester City gomme le Real Madrid, une équipe ».

« La Repubblica » : « Le lion Manchester City anéantit le Real d’Ancelotti et témoigne qu’il est l’équipe la plus forte du monde. Après le 1-1 du match aller, le match se termine sur une humiliation pour les Blancos, vaincus par la beauté brutale du Catalan Guardiola ».

« La Stampa » :  » Les joueurs expérimentés du Real capitulent devant l’adrénaline, la technique et la qualité de la troupe de Guardiola. Pendant une demi-heure, le Real ne reçoit aucun ballon. Ce n’est pas une bonne perspective pour l’Inter à Istanbul ».

Rémi Bernard