OL : Un cadre du vestiaire inculpé pour violences conjugales, sa mère balance tout !

Photo of author
Mis à jour le :
Lyon

Lyon peut souffler après un succès sur le fil contre Toulouse en ouverture de la 26e journée de Ligue 1. Seule ombre à cette victoire, les graves accusations de la mère d’un cadre du vestiaire des Gones. Ce dernier est soupçonné d’avoir perpétré des coups, blessures et injures sur une ex-compagne. Indignée, sa mère craque et balance tout à la police.

La mère du joueur monte au créneau et dénonce son fils !

Jérôme Boateng est dans l’œil du cyclone depuis plusieurs mois déjà. Embêté par la justice allemande pour ses frasques conjugales, l’ex-international allemand avait décidé de quitter la Bavière pour rejoindre Lyon. Après un passage fade avec des performances en demi-teinte, il n’avait pas été reconduit par le club. Outre son rendement sur le terrain et sa santé fragile, le club avait aussi besoin de se dissocier d’un joueur taxé de violent envers les femmes. Finalement, la cour allemande avait fini par reconnaitre sa culpabilité.

En novembre 2022, le verdict était tombé avec une amende de 1.2 millions d’euros en guise de dommages et intérêts. Toutefois, cette sanction sera finalement annulée, au motif qu’il y a eu vice de procédures. Une bonne nouvelle pour le joueur qui entre temps, s’est réfugié en Italie à Salernitana.

La joie ne sera que de courte durée, puisque récemment, des nouvelles preuves sont venues garnir le dossier et relancer toute la procédure. Tout ceci a été facilité par un aveu cuisant de la mère de Boateng.

Une affaire de suicide refait surface, il risque gros

C’est en réalité le magazine allemand Der Spiegel qui a fait des révélations sanglantes. L’affaire ne date pas d’aujourd’hui, tout commence en 2021. Dévastée par ce qui se passait autour d’elle et de son fils, la génitrice du champion du monde 2014 aurait décidé de prendre les choses en main.

Lire Aussi  Pronostic Lorient – Reims (Ligue 1) – 11/02/2024

Elle serait entrée en contact avec un avocat à Berlin via un courrier électronique. Dans ce dernier, elle mettait en avant les pratiques peu orthodoxes de son fils, notamment son comportement envers les femmes. Il se pourrait que le joueur avait un comportement violent vis-à-vis de la gente féminine. Elle en a profité pour faire une révélation assez glaciale :

« Depuis des années, mon fils maltraite les femmes mentalement et physiquement. Aujourd’hui, Kasia Lenhardt (l’ex-petite amie de Boateng ndlr) s’est suicidée et il ne veut toujours pas accepter les conséquences de son comportement », pouvait-on lire dans le mail.

Il va de soi que ces nouvelles informations vont relancer les débâts sur sa culpabilité ou non. Pour l’heure, le joueur ou ses représentants n’ont pas encore répondu. Toutefois, la date du prochain procès ne tardera pas à être connue. Si les faits révélés s’avéraient justifiés, il risque gros. C’est un véritable coup dur pour le joueur, vu que les choses ne se passent pas bien pour lui-même en club. Après des débuts prometteurs, il a enchainé des prestations ternes avant de se blesser. De quoi s’attirer les foudres des fans et commentateurs italiens.

Martine Morel

Martine Morel est une journaliste sportive française reconnue pour son expertise en économie du sport et en jeux d'argent en ligne, avec une carrière de plus de 15 ans marquée par des analyses et des articles appréciés sur l'impact financier des événements sportifs et la dynamique économique des clubs. Diplômée en économie, elle a la particularité de voyager pour couvrir les événements sportifs internationaux, enrichissant ses articles d'une perspective mondiale. Elle engagée dans la promotion du sport auprès des jeunes, elle est également multilingue, ce qui renforce sa capacité à couvrir et rapporter les événements sportifs à l'international.