Beşiktaş a déposé une demande auprès de MHK, en attente d’une réponse

Beşiktaş a déposé une demande auprès de la MHK concernant l’annulation du penalty accordé lors du match contre Sivasspor lors de la 23e semaine de la Trendyol Super League avec la recommandation de la VAR. Les Black and Whites ont annoncé qu’aucune réponse n’avait encore été donnée à leur demande.

La déclaration de Beşiktaş est la suivante :

« Nous souhaitons informer le public que nous n’avons pas encore reçu de réponse concernant notre demande auprès du Conseil central de l’arbitrage le 29.01.2024 concernant l’annulation du penalty que nous avons obtenu lors du match joué par notre équipe de football A contre l’EMS Yapı Sivasspor après que la VAR a fait une recommandation de contrôle.

Présidence de la commission centrale d’arbitrage de la FFT

Le 28.01.2024, lors du match EMS Yapı Sivasspor-Beşiktaş joué à Sivas, un penalty a été accordé par l’arbitre dans la position où notre footballeur Salih Uçan était au sol. Les arbitres VAR du match ont appelé l’arbitre au moniteur avec la recommandation de regarder à nouveau et, en conséquence, la décision d’annulation a été prise.

Nous vous prions de bien vouloir nous informer de la nature de la recommandation faite par la VAR de modifier la décision en examinant le pouvoir discrétionnaire de l’arbitre, qui contrôle toutes les dynamiques du jeu, l’article écrit dont dépend l’implication de la VAR dans cette affaire et, si elle dépend d’un article écrit, sa justification.

De même, pourquoi l’arbitre VAR n’a pas averti l’arbitre du match et n’a pas montré de sensibilité pour faire un examen dans la position où notre joueur Milot Rashica était au sol dans le match Beşiktaş-Adana Demirspor, qui a été inclus dans la semaine précédente en raison de sa similitude avec le problème que nous avons mentionné. Nous demandons une explication sur les raisons de deux approches différentes dans deux incidents très similaires.

Lire Aussi  UEFA Europa Conference League | Beşiktaş vs Dinamo Kiev quand, à quelle heure, sur quelle chaîne ?

L’arbitre, qui est le pilier important du mécanisme de justice du football, est le véritable acteur du jeu et notre club considère comme une nécessité qui contribuera au beau jeu de faire preuve d’une gestion équitable sans le soutien de la salle VAR, sauf pour les erreurs vitales.

Il est regrettable que les décisions prises au cours de deux semaines consécutives aient laissé des points d’interrogation dans l’esprit des limites du principe de gestion unique. Nous pensons qu’il est utile que le public connaisse la norme arbitre-VAR.

Nous attendons votre réponse à notre demande d’information.

Je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, l’expression de mes salutations distinguées. »

Christine Aubert