Le retour de la VAR en Grèce : « Ils ont joué avec le destin de la ligue »

Alors que la montée de la violence en Grèce est à l’ordre du jour ces derniers temps, l’Olympiakos, l’une des équipes de la Super League, a réagi à la décision de la VAR lors du match contre l’AEK hier.

Dans la déclaration du club concernant le match, qui a été annulé après la révision par la VAR d’un but de l’Olympiakos, « Ils ont usurpé 11 points en quelques semaines. Ils ont joué avec le destin de la ligue ».

« Désormais, quiconque ne fait pas d’efforts pour éliminer l’organisation criminelle aide ce crime, et c’est très clair. Nous sommes au bout du rouleau ».

Les supporters grecs ont également été témoins de ces incidents sur le terrain et ont appelé le gouvernement et les autorités à intervenir dans cette situation.

Le porte-parole du gouvernement grec, Pavlos Marinakis, a rappelé lors d’un briefing organisé aujourd’hui que le gouvernement a pris une série de mesures pour prévenir la violence dans le sport et a déclaré : « Il n’y a pas de relation entre l’État et la décision d’un arbitre. L’État ne peut pas intervenir dans ces questions.

Lors du match opposant l’Olympiakos à l’AEK, un but de l’Olympiakos a été annulé après l’examen de la VAR, et l’invalidation du but au motif que Masouras avait joué de la main a eu un impact négatif sur l’équipe dans la course au sommet.

D’autre part, le Panathinaikos a remporté son deuxième match sous la direction de Fatih Terim et est devenu leader.

Lire Aussi  Déclaration de Mert Günok de Şenol Güneş : "Il n'y a rien de nouveau"

Christine Aubert