30 novembre 2023

Pep Guardiola C’est l’heure d’Istanbul

4 min read

Guardiola a tenu une conférence de presse avec les footballeurs Kevin De Bruyne et Ruben Dias au stade olympique Atatürk d’Istanbul où ils affronteront l’Inter demain en finale de l’UEFA Champions League.

Déclarant qu’il fallait rendre les fans de Manchester City heureux, Guardiola a déclaré : « Il est très important pour nous de terminer la saison en remportant la Ligue des champions, en gagnant cet incroyable trophée. Nous sommes ici pour le réaliser. Il est facile de dire que nous sommes favoris en regardant le passé ou cette saison. Pour l’instant, c’est l’heure d’Istanbul. Nous devons faire le maximum et montrer la différence ».

Soulignant qu’il est très difficile de défendre contre les équipes italiennes, l’expérimenté entraîneur a déclaré : « Leurs numéros 7 et 10 sont très bons pour garder le ballon. Ils aident aussi beaucoup l’attaque. Nous essaierons de bien défendre autant que possible ».

Interrogé sur les leçons tirées de la finale perdue à Chelsea il y a deux ans, Guardiola a déclaré : « C’est un match très différent, une finale différente. Il est important pour nous de pouvoir mettre en pratique ce que nous avons en tête. Je dis à mes joueurs ‘ayez un plan, communiquez très bien’. Nous respectons beaucoup notre adversaire. Nous sommes préparés à tout ce qui peut arriver.

Lorsqu’on lui rappelle qu’il va affronter une équipe avec deux attaquants, Guardiola déclare : « Bien sûr, il y a des scénarios différents lorsque vous jouez avec deux attaquants ou lorsque vous jouez dans une formation 5-4-1. Vous devez suivre une stratégie différente. Martinez est un champion du monde, un très bon finisseur. Ce qu’il fait avec Bastoni est formidable. Les connexions avec les joueurs offensifs, les échanges de passes sont très impressionnants. Nous avons besoin d’une défense capable de briser ces connexions ».

Lire Aussi  Beşiktaş tiendra une assemblée générale extraordinaire pour la modification des statuts.

De Bruyne : « Ils seront ouverts à un moment ou à un autre du match »

La star belge de Manchester City, Kevin De Bruyne, a déclaré que l’équipe avait perdu contre Chelsea en finale il y a deux ans et a déclaré : « Nous n’avons pas été assez bons contre Chelsea et nous devons l’accepter. Nous avons une nouvelle chance de remporter le tournoi. Il est très important pour nous et nos fans d’en arriver là à nouveau. »

Le footballeur de 31 ans a noté que les trophées remportés en Premier League leur ont donné confiance et qu’ils ont essayé d’être bons en défense et en attaque.

À la question « Pouvez-vous parler de l’alchimie entre vous et Haaland ? », le footballeur belge a répondu avec humour : « Non, je suis très heureux avec ma femme. Le footballeur belge a répondu avec humour : « Haaland comprend ce que vous voulez. Vous commencez à marquer des buts à une vitesse incroyable. C’est très pratique pour l’équipe. Demain, je suis sûr qu’il saura mieux comment jouer ».

Lorsqu’on lui a rappelé que l’Inter pouvait revenir à une défense à cinq de temps en temps, De Bruyne a déclaré : « Ils seront ouverts à un moment du match. Nous devons en profiter.

Dias : « Nous devons être très prudents avec tous les joueurs de l’Inter »

Le stoppeur portugais Ruben Dias a déclaré que la finale ne sera pas facile et a déclaré : « Il n’y a certainement pas de tâche facile qui nous attend. Nous devrons faire très attention à tous les joueurs de l’Inter. La plus grosse erreur que nous pouvons commettre est d’oublier qu’il s’agit d’une finale. Les finales sont toujours des finales et nous ne devons pas l’oublier ».

Lire Aussi  Les pourparlers ont commencé : L'alternative de Saiss en Super League

Le joueur de 26 ans a déclaré : « Brentford est la seule équipe à vous avoir battu en Premier League. L’Inter a un style de jeu similaire. Y aura-t-il un résultat similaire ? » à la question : « Vous jouez beaucoup de matches différents dans une saison. Il est vraiment difficile de faire de telles comparaisons. Nous devons gagner le match de demain. »

Insistant sur le fait qu’ils ont un très bon directeur technique, la star portugaise a poursuivi ses propos comme suit :

« Je pense que nous sommes une équipe qui a joué de manière équilibrée ces dernières saisons, surtout en termes de défense. Je pense que nous sommes une équipe forte et équilibrée. Ce qui fait la différence, c’est ce que vous réalisez. Et c’est la finale. Notre objectif était d’atteindre la finale.

Depuis le mois de février, vous avez vu un travail acharné et une équipe qui a du caractère. Vous pouvez également voir jusqu’où cette équipe veut aller. Nous avons montré que nous sommes une équipe très enthousiaste et demain vous ne verrez pas une équipe différente. Nous sommes unis par le même sentiment. Quand le moment sera venu, chacun de mes coéquipiers fera ce qu’il a à faire.

A la question de savoir si la pression était trop forte pour eux, Dias a répondu : « Ce n’est pas une nouvelle pression pour nous, elle existe depuis longtemps. Nous sommes préoccupés par le fait de courir plus, d’être plus rapides et motivés. Nous voulons faire tout cela en prenant du plaisir. Nous voulons nous rendre heureux, ainsi que notre famille, notre club et nos supporters. »

Lire Aussi  Un record inégalé depuis 12 ans : Mauro Icardi vise le record de Burak Yilmaz