5 juin 2023

Super League | Kayserispor Le président du club Ali Çamlı : L’interdiction de transfert doit être levée

3 min read

Ali Çamlı, président du club Yukatel Kayserispor, qui a perdu 4-0 contre Corendon Alanyaspor lors de la 35e semaine de la Spor Toto Super League, a déclaré qu’ils voulaient gagner les 3 matchs restants sans se démoraliser et terminer le championnat à une bonne place.

Çamlı, qui a fait des déclarations à la sortie du stade après le match, a déclaré que des erreurs individuelles ont marqué le match.

Çamlı a félicité Alanyaspor et a déclaré qu’ils voulaient jouer les 3 derniers matches à la manière de Kayserispor et terminer le championnat.

Çamlı a souligné qu’ils travaillaient pour leur équipe afin de terminer le championnat de la meilleure des manières avec un bon match et a déclaré : « Nous faisons des efforts pour cela et je pense que nous y parviendrons. Il y a aussi ce réconfort. Kayserispor est 7ème du championnat. Les joueurs se sentent à l’aise dans cette situation. Il est impossible de ne pas s’en rendre compte. Il y a aussi la complaisance qui en découle. C’est pourquoi ce résultat ne convient pas à Kayserispor aujourd’hui. Parce que l’opinion publique de Kayseri, le public de Kayseri ne s’attendait pas à un tel résultat.

Çamlı a également déclaré : « Oui, nous avons perdu lourdement aujourd’hui, mais nous ne devons pas être démoralisés, il reste trois matches à jouer. Nous devons être motivés pour eux et nous battre pour que Kayserispor termine le championnat à la meilleure place. »

Un journaliste a demandé : « De combien d’argent avez-vous besoin pour les transferts à la fin de la saison et on dit que vous avez résolu le problème avec des prêts et des dettes de la banque. Est-ce vrai ? » A cette question, Çamlı répond : « Tout le monde dit quelque chose. Lorsque nous faisons quelque chose, nous le disons devant vous. Nous disons que c’est ce qui s’est passé. Nous disons que les problèmes de Kayserispor sont résolus de cette manière. L’interdiction de transfert doit être levée. En d’autres termes, si vous ne pouvez pas lever l’interdiction de transfert, il n’est pas possible de dire quoi que ce soit de sain sur l’avenir de Kayserispor. J’espère que nos aînés, ceux d’entre nous qui gèrent Kayserispor, sont impliqués dans cette entreprise et je pense que nous y parviendrons. Nous devons être patients pendant un certain temps. Si vous vous dépêchez de faire quelque chose sans vous presser, vous ferez une autre erreur. Je n’ai jamais eu l’intention d’endetter Kayserispor et de l’entraîner dans une voie sans fin. Notre objectif est de gérer Kayserispor de la manière la plus saine et la plus correcte, de faire les choses qui doivent être faites pour Kayserispor de la manière la plus correcte et d’amener une meilleure équipe devant vous et le public ».

Lire Aussi  Réaction de Samet Akaydin de Fenerbahçe à la TFF