Alpecin-Deceuninck, Mathieu Van Der Poel renouvelle son contrat jusqu’en 2028 : « Un choix logique ».

Maxi renouvellement pour Mathieu Van Der Poel. Le leader incontesté de la Alpecin – Deceuninck a signé une prolongation de contrat avec son équipe jusqu’en 2028, concluant ainsi un accord qui le verra courir avec les frères Roodhooft pendant un total de 18 ans. En fait, la relation dure depuis 2011, lorsque les jeunes fils et petit-fils ont signé avec BOXX Veldritacademie, une formation créée pour donner de l’espace aux jeunes talents du cyclocross (dont Michael Vanthourenhout et Sanne Cant). Les deux années suivantes, toujours au niveau amateur, l’équipe a continué sous le nom de IKO Enertherm – BKCP, agissant essentiellement comme une pépinière pour BKCP – Powerplus, l’équipe continentale dans laquelle elle est arrivée en 2014.

Depuis lors, la croissance a été exponentielle, tant pour le coureur néerlandais que pour son équipe, qui a entre-temps demandé une licence professionnelle pour ensuite obtenir une licence WorldTour, catégorie dans laquelle il évolue depuis deux ans, s’imposant comme l’un des acteurs majeurs, notamment dans les classiques, comme en témoigne le récent succès de Jasper Philipsen lors de la Milano – Sanremo, dans laquelle la main du phénomène néerlandais n’a pas été absente.

« Ce renouvellement est un choix logique pour moi », a déclaré le coureur de 28 ans, « Dès le début, je me suis senti particulièrement à l’aise dans les installations de Philip et Christoph Roodhooft. J’ai grandi avec l’équipe et j’ai le sentiment que nous progressons. Et bien que nous ayons déjà remporté beaucoup de succès ensemble, j’ai encore envie d’en faire plus. Il n’est pas anodin qu’Alpecin-Deceuninck soit également pluridisciplinaire. C’est l’équipe idéale pour continuer à combiner la route, le VTT et le cyclocross.

Lire Aussi  Brussels Cycling Classic 2023, la liste de départ provisoire

La satisfaction est également venue de la direction, qui entre-temps a également mis le renouvellement avec Canyon sur la table, avec évidemment ici aussi l’empreinte de leur coureur, qui a été le visage de la marque depuis des années maintenant. « Il ne fait aucun doute que nous sommes heureux de la prolongation du contrat de Mathieu van der Poel », peut-on lire, « Nous avions un plan à long terme avec lui depuis le début. La vision multidisciplinaire était un aspect important. Nous nous sommes bien entendus avec lui dès le début. Au fil des ans, nous avons prouvé que notre structure et notre vision fonctionnaient. Il est particulièrement réjouissant de pouvoir continuer dans les années à venir. Comme Mathieu, nous sommes avides de nouveaux succès, et le champion du monde joue un rôle important à cet égard, tout comme les nombreux autres talents que nous avons à bord, tant dans l’équipe masculine que féminine.

Pour l’instant, on ne sait pas si ce renouvellement est le dernier contrat de la carrière de la classe 1995, qui aura donc 33 ans à l’issue de l’accord signé aujourd’hui. Mais l’équipe précise que le contrat sera désormais renouvelé sur une base annuelle et que « le coureur pourra décider de signer pour une année supplémentaire ou d’interrompre sa carrière professionnelle sur route ».

Chantal Martin