Classiques du Nord, le spectacle des pavés commence : Pogačar absent, grandes attentes pour les défis entre Van Aert et Van der Poel – Bettiol, Pedersen et Philipsen en quête de lourdes victoires.

Avec l’arrivée de la nouvelle saison, et la tenue conséquente des. Milan-Sanremola période de la Les classiques du printemps. Le calendrier international des courses bat son plein, mais il convient de garder un œil particulier sur les routes de Belgique et du nord de la France, où se dérouleront au cours des prochaines semaines certaines des courses d’un jour les plus importantes de l’année, caractérisées par la présence de pavés et de pierres, qui confèrent à ces épreuves tout leur attrait. Il est évident que certains des meilleurs coureurs du monde accordent une grande attention à cette partie de la saison, à tel point qu’ils s’efforcent d’y arriver dans les meilleures conditions possibles.

C’est le cas de Wout van Aert (Visma|Lease a Bike) et de Mathieu van der Poel (Alpecin-Deceuninck), les deux grands rivaux, désormais historiques, dans ce secteur du calendrier. Ils se croiseront à trois reprises : le Belge reprendra la course après près d’un mois de préparation concentrée, tandis que le Néerlandais vient en fait de commencer sa saison, avec sa participation décidément brillante au Sanremo. Tous deux auront des coéquipiers très forts à leurs côtés pendant cette période : VDP partagera trois compétitions avec Jasper Philipsenvainqueur récent du Sanremo et deuxième du Paris-Roubaix 2023, tandis que Van Aert sera la référence d’une équipe qui ne semble pas avoir de points faibles sur les pierres, étant donné l’apport de coureurs tels que Dylan van Baarle e Christophe Laportebien qu’il y ait actuellement des doutes sur le programme de ce dernier, après son retrait forcé de l’E3 Saxo Classic, en raison d’une période de forme peu excitante.

Lire Aussi  Giro d'Italia 2023, tous abandons

Certains coureurs seront ensuite présents en permanence dans les cinq courses de niveau WorldTour, ponctuées de murs et de pavés, qui jalonneront le calendrier jusqu’au dimanche 7 avril : c’est le cas de Mads Pedersen (Lidl-Trek), qui est à la recherche d’une belle victoire après tant de places, de Stefan Küng (Groupama-FDJ), pour lequel un argument similaire à celui du Danois s’applique, et de Arnaud de Lie (Lotto Dstny), qui, après quelques controverses et une période de ternissement, sera aligné par sa formation dès que l’occasion se présentera. Du côté des Italiens, un œil sera certainement porté sur les coureurs de l’équipe. Alberto Bettiol (Ef Education-EasyPost), qui a montré une excellente condition en ces premiers jours de printemps et qui pourra se mettre en quête d’un nouveau résultat de premier plan, qui pourrait peut-être égaler le Tour des Flandres qu’il a remporté en 2019 : le Toscan a toutes les courses du Nord à son agenda, à l’exception de Gand-Wevelgem.

Ceux qui ne seront pas là méritent également une mention. Contrairement aux saisons précédentes, les Ineos Grenadiers ont décidé de faire l’impasse sur la Campagne du Pavé pour deux des plus grosses pièces de leur équipe, Filippo Ganna e Tom Pidcock. Ce dernier sera sur la scène ardennaise, où le Triptyque débutera immédiatement après la conclusion de la pierre de l’instant, tandis que l’Italien poursuivra sa préparation en vue du Giro d’Italia et de ses engagements ultérieurs. Il ne sera surtout pas là, Tadej Pogačar, qui en 2023 s’était illustré sur certaines de ces routes (troisième à l’E3 et premier aux Flandres) et qui a plutôt opéré un changement radical de plan en cette année 2024. UAE Team Emirates s’appuiera donc avant tout sur le Belge Tim Wellensqui a participé à quatre des cinq épreuves.

Lire Aussi  Milan-Turin 2024, l'itinéraire (Altimétrie et Planimétrie)
Alaphilippe Bettiol De Lie Küng Laporte Mohorič Pedersen Philipsen Van Aert Van Baarle van der Poel Wellens
E3 Saxo Classic (22/03) X X X X X X X X X X
Gand-Wevelgem (24/03) X X X X X X X
Dwars door Vlaanderen (27/03) X X X X X X X X X X
Tour des Flandres (31/03) X X X X X X X X X X X X
Paris-Roubaix (07/04) X X X X X X X X X X X

Chantal Martin