Gand-Wevelgem 2024, Mathieu van der Poel rend hommage à Mads Pedersen : « L’homme le plus fort a gagné ».

Après la splendide chevauchée victorieuse de la E3 Saxo Classic 2024, Mathieu van der Poel a poursuivi sa campagne nordique avec une deuxième place, terminant derrière Mads Pedersen la Gand-Wevelgem 2024. Le Néerlandais a de nouveau fait la différence à plusieurs kilomètres de l’arrivée, mais cette fois, le détenteur de la Alpecin-Deceuninck a trouvé un rival qui a d’abord réussi à le suivre, puis à le mettre en difficulté.

« J’ai beaucoup souffert aujourd’hui – les mots de VDP recueillis par WielerFlits – Lors du deuxième passage sur le Kemmelberg, j’ai failli perdre les roues de Pedersen et la dernière fois, j’ai juste essayé de tenir sa roue. Le plus fort a gagné. Pour être honnête, je n’avais de toute façon pas confiance en mes chances au sprint.« .

Van der Poel a décidé de coopérer avec Pedersen et de ne pas attendre le retour éventuel de son coéquipier. Jasper Philipsen: « En tant que champion du monde, on ne peut pas ne pas participer à cette attaque. Et puis, finalement, Jasper n’a pas gagné le sprint (il a terminé quatrième, derrière Jordi Meeus – ndlr). Donc, maintenant, c’est facile de dire : j’ai dû coopérer et essayer jusqu’au bout.

Cependant, ces trois jours ont été intenses pour le champion du monde en titre : « C’était une course éreintante et j’avais aussi la course de vendredi dans les jambes », a déclaré Van der Poel. Mais Pedersen était aussi dans la course vendredi, donc ce n’est pas une excuse. Je n’avais vraiment pas les jambes E3 aujourd’hui. J’aurais aimé gagner, mais j’ai trouvé un coureur plus fort.

Lire Aussi  Omloop Het Nieuwsblad 2024, Wout Van Aert : "Une journée magnifique, fier de l'entente entre nous dans la course".

Chantal Martin