Paris-Nice 2024, Arvid De Kleijn salue le travail de ses coéquipiers : « Matteo Trentin a fait une course folle… ».

Arvid De Kleijn se rend à l’adresse suivante Paris – Nice 2024 le succès tant attendu en WorldTour. Pour lui et pour l’équipe, il s’agit en effet du premier triomphe dans la catégorie supérieure après tant de places et un processus de croissance partagé au cours des deux dernières années, qui a constitué la base pour continuer à se renforcer et à construire. Mais aussi une frustration inévitable avec le temps qui passe. De mauvaises pensées finalement chassées aujourd’hui par la splendide performance chorale et la splendide arrivée du puissant sprinter néerlandais, qui est arrivé à la ligne d’arrivée aujourd’hui en pleine force compte tenu de la facilité de l’étape.

Aujourd’hui, le coureur et l’équipe ont donc remporté « une très belle victoire », avec l’arrivée de l’étape. Tudor Pro Cycling qui répond ainsi sur le terrain aux critiques et aux doutes sur les invitations qu’il a reçues. « Je l’ai cherché pendant longtemps et je suis très heureux de l’avoir attrapé ici », a-t-il commenté en souriant à nos micros, répondant aussi en partie à ceux qui ne voyaient pas forcément d’un bon œil cette invitation à l’une des plus prestigieuses courses par étapes, non seulement du début de la saison, mais de toute l’année cycliste.

Nous avons attendu longtemps pour prendre la tête du peloton », a-t-il ajouté à nos micros lorsque nous lui avons demandé de nous parler du final, « Matteo était avec nous et nous a dit de rester calmes, puis la route s’est ouverte et à ce moment-là… ». Matteo Trentin a fait un sprint de folie. Nous avons réussi à rester en tête aux deux ronds-points suivants, je prévenais les gars de l’arrivée et nous avons réussi à rester en tête. A 200 mètres de l’arrivée Maikel Zijlaard a fait une belle traction pour me lancer et je suis heureux que personne n’ait pu me dépasser.

Lire Aussi  VIDEO : Dernier kilomètre du GP Castellón-Ruta de la Cerámica 2024

Chantal Martin