Paris-Nice 2024, le contre-la-montre par équipes confirme la règle spéciale introduite l’année dernière

Ce sera à nouveau un contre-la-montre par équipes atypique pour Paris-Nice 2024. Si habituellement le temps dans cette spécialité est pris lorsque le quatrième coureur passe la ligne d’arrivée, ASO confirme sa règle introduite l’an dernier, destinée à favoriser les hommes du classement les plus performants dans cet exercice. Si traditionnellement les capitaines d’équipe, qu’ils soient d’excellents contre-la-montre ou des grimpeurs qui doivent se défendre, prennent le temps de leurs coéquipiers qui ont franchi la ligne d’arrivée avec eux, cette fois-ci chaque coureur sera crédité du temps qu’il a réellement, s’il n’est pas arrivé en même temps que le premier, sur lequel le temps de l’équipe est pris. De cette manière, un capitaine de contre-la-montre fort peut décider de s’étendre dans l’arrivée sur ses coéquipiers pour prendre quelques secondes supplémentaires, sans avoir à attendre les coéquipiers fatigués qui ont peut-être travaillé plus dur plus tôt.

Lire Aussi  Présentation de l'itinéraire et participants Tour du Rwanda 2024

Chantal Martin