Paris-Nice 2024, Présentation du parcours et des favoris Étape 5 : Saint-Sauveur-de-Montagut – Sisteron (193,5 km)

Les sprinteurs sont de nouveau sollicités sur Paris-Nice 2024. La quatrième étape de la Course du Soleil offre une journée qui n’est pas sans difficulté mais dont le final semble offrir aux sprinters leur dernière chance cette semaine compte tenu du week-end chargé qui attend le peloton. Les 193 kilomètres de Saint-Sauveur-de-Montagut a Sisteron Mais elles offrent un dénivelé total de 2175 mètres, dont la quasi-totalité dans les étapes centrales, avec quatre GPM de troisième catégorie où il est possible de durcir la course pour se débarrasser des purs sprinters. Il restera alors à ces derniers un peu moins de 50 kilomètres, presque tous en descente, pour tenter de revenir.

HEURE DE DÉPART : 11:35
HEURE D’ARRIVÉE (PRÉVUE) : 16:19-16:45
TÉLÉVISION EN DIRECT ET STREAMING : 16:05-16:50 RaiSport / 14:20-16:50 RaiPlay3 / 15:45-16:45 Eurosport 2 / 14:50-16:50 Eurosport, Discovery+
HASHTAG OFFICIEL : #ParisNice

Route Cinquième Étape Paris – Nice 2024

Départ de Saint-Sauveur-de-Montagut sans difficultés altimétriques particulières, les coureurs étant confrontés à une quarantaine de kilomètres quasiment plats. En entrant dans le département de la Drôme, la route commencera à monter progressivement, avec une longue ascension qui culminera avec l’attaque sur la route de l’Aiguillon. Col de la Sausse (2,6 kilomètres à 5,2%), le premier des quatre Gpm du parcours. Après l’arrivée des points, il y aura une légère descente qui mènera aux pentes d’une nouvelle montée longue et très régulière, le Col de la Sausse. Col de Peyrurergue (5,3 km à 4,9%), qui sera terminé à -75 de l’arrivée.

Peu de souffle et de nouveaux Gpm, le Côte de la Rochette-du-Buis (2,3 km à 5,4 %), qui sera en fait un intermédiaire vers une ascension qui se poursuivra, toujours avec des pentes douces, sur 6 km. A ce moment-là, un faux-plat conduira les coureurs dans le secteur de l’église. Col de la Pigière (2,6 km à 5 %), dont le sommet se trouve à 47 kilomètres de l’arrivée. À partir de là, la descente se fera en douceur jusqu’à l’entrée de la ville de Sisteronoù ils passeront pour la première fois sous la bannière d’arrivée. Un circuit de 11 kilomètres est ensuite prévu, qui comprend également une courte montée, avec des pointes proches de 4%, qui se terminera à -8 de l’arrivée.

Favoris Cinquième étape Paris – Nice 2024

Si les jambes sont au rendez-vous et si la course n’est pas trop dure, le pronostic de la journée repose sur les sprinters. Mais avec un tel profil d’étape, le scénario semble parfait pour un sprinteur un peu atypique comme Mads Pedersen (Lidl-Trek), un coureur capable de s’imposer dans les petites ascensions et, en général, sur des parcours mixtes et difficiles. Le Danois a une deuxième place à ‘venger’ et voudra certainement jouer un rôle de premier plan lors d’une journée qui semble taillée sur mesure pour lui.

Ces jours-ci Laurence Pithie (Groupama-FDJ) a montré une excellente condition et, malgré son jeune âge, c’est un coureur qui sait se débrouiller dans ce genre d’étapes. S’il tient jusqu’au bout, il sera certainement un coureur à surveiller. Il en va de même pour un sprinteur débordant d’énergie comme Olav Kooij (Visma|Lease a Bike), qui est confronté à un test important, également en termes de Giro d’Italia, étant entendu que, même s’il peut être en difficulté dans la phase centrale de l’étape, il aura, comme ses collègues spécialistes du sprint, encore beaucoup d’espace pour revenir.

Lire Aussi  VIDÉO : Faits saillants de l'étape 6 du Tour de France 2023

Parmi ceux qui ne devraient pas particulièrement y aller, il y a par contre des coureurs endurants tels que Bryan Coquard (Cofidis) et Kaden Groves (Alpecin-Deceuninck), qui savent absorber les pentes positives et se montrer brillants dans les derniers kilomètres d’une étape longue et usante. Des pointes de vitesse plus faibles, mais de grandes qualités générales. Fred Wright (Bahrain Victorious), qui pourrait cependant voir ses ambitions personnelles sacrifiées pour un travail de soutien face à Santiago Buitrago, désormais en lice pour le succès final.

En cas d’arrivée au sprint « complet », on ne peut que s’interroger sur les points suivants Arvid de Kleijn (Tudor), en très bon état et Arnaud Démare (Arkéa-B&B Hotels), moins brillant jusqu’à présent mais à suivre, ainsi que Sam Bennett (Decathlon-Ag2R La Mondiale), Gerben Thijssen (Intermarché-Wanty) et Fabio Jakobsen (Dsm-Firmenich PostNL), qui sont pourtant des coureurs qui pourraient avoir plus de mal sur un parcours aussi mouvementé. Tudor pourra également compter sur Matteo Trentinsi la course prend une certaine tournure, tandis que Dsm-Firmenich PostNL pourrait miser dès le départ sur Nils Eekhoff, qui est un coureur rapide et résistant et qui traverse une bonne période de forme.

Si l’arrivée sera choisie et convulsive, il faut également se méfier de Dries van Gestel (TotalEnergies) et même à Primož Roglič (Bora-hansgrohe), qui par le passé n’a pas dédaigné de se lancer dans des sprints modérément chaotiques pour tenter de s’approprier le succès du jour et d’éventuelles bonifications. La possibilité d’une échappée est donc loin d’être écartée et parmi les protagonistes potentiels se trouvent Victor Campenaerts (Lotto Dstny), Samuele Battistella e Christian Scaroni (Astana Qazaqstan), Mathieu Burgaudeau (TotalEnergies), Georg Zimmermann (Intermarché-Wanty), Michael Storer (Tudor), Andrea Piccolo e Stefan Bissegger (EF Education-EasyPost). Attention, enfin, aux potentielles attaques surprises en finale : Rémi Cavagna (Movistar), Casper Pedersen (Soudal-QuickStep) et Benjamin Thomas (Cofidis) pourrait tenter de faire sauter la banque avec ce qui est une de ses spécialités.

Les favoris de la bourse Cinquième étape Paris – Nice 2024

***** Mads Pedersen
**** Olav Kooij, Laurence Pithie
*** Bryan Coquard, Kaden Groves, Fred Wright
** Samuele Battistella, Victor Campenaerts, Arnaud Démare, Arvid de Kleijn
* Christian Scaroni, Nils Eekhoff, Primož Roglič, Matteo Trentin, Dries van Gestel

Prévisions météorologiques Étape 5 Paris – Nice 2024

Partiellement nuageux. Risque de précipitations : 0%. Humidité : 54%. Direction du vent N jusqu’à 13 km/h. Température prévue : minimum 5°, maximum 10°.

Principaux écueils Étape 5 Paris – Nice 2024

Aucune précipitation n’est attendue mais compte tenu des nombreuses descentes à effectuer, la question de la température pourrait être un facteur à prendre en compte, d’autant plus que les coureurs devront modifier leur tenue vestimentaire. Le final s’annonce très rapide et il faudra donc faire attention aux chutes et aux ralentissements.

Lire Aussi  Giro d'Italia 2023, Remco Evenepoel : "Roglic me semble nerveux, je pense que je suis le plus fort en ce moment"

Altimétrie et planimétrie Cinquième étape Paris – Nice 2024

ChronoTable Cinquième étape Paris – Nice 2024

LOCALITÉ KILOMÈTRES TIMETABLES
A L’ARRIVEE AU DÉPART 44KM/H 42KM/H 40KM/H
FRANCE
ARDÈCHE (07)
D102 SAINT-SAUVEUR-DE-MONTAGUT (D102-D120) 193.5 0 11:35 11:35 11:35
D120 LE MOULINON 193.5 0
LES OLLIÈRES-SUR-EYRIEUX 193.5 0
SAINT-SAUVEUR-DE-MONTAGUT 193.5 0 11:55 11:55 11:55
DUNIÈRE-SUR-EYRIEUX 192.9 0.6 11:56 11:56 11:56
SAINT-FORTUNAT-SUR-EYRIEUX 191.4 2.1 11:58 11:58 11:58
SAINT-LAURENT-DU-PAPE 184 9.5 12:08 12:08 12:09
LA VOULTE-SUR-RHÔNE (D120-D86E) 180.5 13 12:13 12:14 12:14
D86E BEAUCHASTEL (D86E-VC-D86) 178.4 15.1 12:15 12:16 12:18
D86 LA VOULTE-SUR-RHÔNE (D86-D86E-VC-D86F) 174.2 19.3 12:21 12:22 12:24
DRÔME (26)
LIVRON-SUR-DRÔME (D86-VC-D86-N7) 169 24.5 12:28 12:30 12:32
N7 CARREFOUR N7-D104 165.1 28.4 12:34 12:35 12:38
D104 SAINT-BARDOUX 160.3 33.2 12:40 12:42 12:45
GREAT 157.6 35.9 12:44 12:46 12:49
ZONE DE COLLECTE N°1 153.9 39.6 12:49 12:52 12:54
CRÊTE (D104-D538) 149.9 43.6 12:54 12:57 13:00
D538 DIVAJEU 147.6 45.9 12:58 13:01 13:04
COL DE LUNEL (SOYANS) (409M) 140.1 53.4 13:08 13:11 13:15
SAOU (PRÈS) 136.8 56.7 13:12 13:16 13:20
BOURDEAUX (D538-D70) 127.4 66.1 13:25 13:29 13:34
D70 CRUPIES 121.8 71.7 13:33 13:37 13:43
BOUVIÈRES 115.2 78.3 13:42 13:47 13:52
ZONE DE COLLECTE N°2 114.6 78.9 13:43 13:48 13:53
COL DE LA SAUSSE 111 82.5 13:47 13:53 13:59
L’ESTELLON (CHAUDEBONNE) 109.1 84.4 13:50 13:56 14:02
SAINT-FERRÉOL-TRENTE-PAS 103.2 90.3 13:58 14:04 14:10
CONDORCET 100.6 92.9 14:02 14:08 14:14
CARREFOUR D70-D94 97.8 95.7 14:05 14:12 14:18
D94 CARREFOUR D94-D64 94.7 98.8 14:10 14:16 14:23
D64 CURNIER 94.6 98.9 14:10 14:16 14:23
SAINTE-JALLE 88.3 105.2 14:18 14:25 14:33
ZONE DE COLLECTE N°3 82.2 111.3 14:27 14:34 14:42
LA BÂTIE-VERDUN (SAINT-SAUVEUR-GOUVERNET) 76.7 116.8 14:34 14:42 14:50
COL DE PEYRUERGUE 75.4 118.1 14:36 14:44 14:52
CARREFOUR D64-D546 70.9 122.6 14:42 14:50 14:59
D546 SAINT-AUBAN-SUR-L’OUVÈZE 68.8 124.7 14:45 14:53 15:02
LA ROCHETTE-DU-BUIS 65.6 127.9 14:49 14:58 15:07
CÔTE DE LA ROCHETTE-DU-BUIS 65.3 128.2 14:50 14:58 15:07
LES GRANGES 64.5 129 14:51 14:59 15:08
MÉVOUILLON 61.2 132.3 14:55 15:04 15:13
VILLEFRANCHE-LE-CHÂTEAU 55.5 138 15:03 15:12 15:22
CARREFOUR D546-D542 53.4 140.1 15:06 15:15 15:25
D542 SÉDERON 52.3 141.2 15:07 15:17 15:27
CARREFOUR D542-D546 50.3 143.2 15:10 15:20 15:30
D546 ZONE DE COLLECTE N°4 49.8 143.7 15:11 15:20 15:30
ALPES-DE-HAUTE-PROVENCE (04)
D946 COL DE LA PIGIÈRE 47.3 146.2 15:14 15:24 15:34
LES OMERGUES 44 149.5 15:19 15:29 15:39
DRÔME (26)
MONTFROC 40.9 152.6 15:23 15:33 15:44
ALPES-DE-HAUTE-PROVENCE (04)
CUREL 38.9 154.6 15:26 15:36 15:47
SAINT-VINCENT-SUR-JABRON 32.3 161.2 15:35 15:45 15:57
LE COUVENT 27.1 166.4 15:42 15:53 16:05
NOYERS-SUR-JABRON 24.6 168.9 15:45 15:56 16:08
BEVONS 19.6 173.9 15:52 16:03 16:16
ENTRÉE DE CIRCUIT FINAL 16.8 176.7 15:56 16:07 16:20
ZONE DE COLLECTE N°5 16 177.5 15:57 16:09 16:21
CARREFOUR D946-D4085 13.7 179.8 16:00 16:12 16:25
D4085 SISTERON (D4085-VC-D53) 12.6 180.9 16:02 16:13 16:26
SISTERON (1ER PASSAGE SUR LA LIGNE D’ARRIVÉE) 10.6 182.9 16:04 16:16 16:29
D53 CARREFOUR D53-D946 6.2 187.3 16:10 16:23 16:36
D946 ZONE DE COLLECTE N°6 5.4 188.1 16:11 16:24 16:37
CARREFOUR D946-D4085 3.1 190.4 16:15 16:27 16:41
D4085 SISTERON 0 193.5 16:19 16:31 16:45

Chantal Martin