Tour d’Antalya 2024, coup double pour le Slovène Matevž Govekar – 4ème Giovanni Lonardi

La deuxième étape du Tour d’Antalya 2024 récompenses Matevž Govekar. L’étape qui menait les coureurs de Derme à Antalya, après 140,5 kilomètres de course, s’est décidée au sprint massif, bien que les prétendants au succès et aux places d’honneur aient été beaucoup moins nombreux que lors de l’étape d’ouverture, en raison de la forte sélection opérée tout au long du parcours. La victoire est finalement revenue au Slovène de Bahrain Victorious, qui a battu dans le final à grande vitesse le Belge Kenneth Van Rooy (Bingoal WB), l’organisme allemand Henri Uhlig (Alpecin-Deceuninck) et Giovanni Lonardi, capitaine du jour de Polti-Kometa, d’abord indiqué comme troisième puis classé en quatrième position après quelques heures. Une  » relégation  » qui a également coûté à l’Italien sa prime de 4″ et ne lui a pas permis de porter le maillot de leader, qui est allé directement sur les épaules de Govekar.

Le récit de la course

Malgré de multiples tentatives d’attaque, personne ne parvient à se détacher et le peloton reste compact dans la première partie de l’étape, totalement plate. Le peloton est arrivé en force au premier sprint intermédiaire après 28 kilomètres, où le premier coureur a franchi la ligne d’arrivée. Jensen Plowright (Alpecin-Deceuninck) devant Erik Fetter (Polti-Kometa) et Daiki Magosaki (Kinan Racing Team). Au son des attaques, l’échappée du jour se dessine enfin, avec six coureurs qui s’échappent, Marco Tizza (Bingoal WB), Kamil Malecki (Q36.5 Pro Cycling Team), Alois Charrin (Tudor Pro Cycling Team), Cedrik Bakke Christophersen (TDT-Unibet), Anatoliy Budyak (Terengganu Cycling Team) et Drew Morey (Kinan Racing Team). Derrière, le peloton a laissé peu d’espace, ce qui a provoqué une forte sélection dans la montée délicate du parcours.

Lire Aussi  Il y a un an... UAE Team Emirates, Johan Bruyneel critique Tadej Pogačar : "A long terme, détruire tout le monde comme ça n'est pas la meilleure tactique

A 60 kilomètres de l’arrivée, les échappés n’ont plus qu’une minute d’avance. Du peloton émergent alors Adne Holter (Uno-X Mobility) et Roland Thalmann (Tudor Pro Cycling Team), qui ont réussi à réduire l’écart qui les séparait des attaquants, dont Charrin, qui a perdu le contact à cause d’une crevaison, ne faisait plus partie, à une quarantaine de kilomètres de l’arrivée. Les fuyards ont essayé jusqu’au bout, mais le groupe, tiré notamment par les Polti-Kometa réduit l’écart à cinq kilomètres de l’arrivée. Jelle Johannink (TDT-Unibet) a ensuite tenté de surprendre le peloton, mais sa tentative a également été neutralisée. Le sprint a donc eu lieu et a récompensé le Slovène. Matevž Govekarsur le deuxième succès de sa carrière professionnelle.

Résultat de l’étape 2 Tour d’Antalya 2024

Classement du Tour d’Antalya 2024

Chantal Martin