Présentation de l’équipe 2024 : Tudor Pro Cycling Team

Deuxième année en tant que professionnel pour l’équipe Tudor Pro Cycling Team. Tudor Pro Cycling, le projet lancé par Fabian Cancellara et dont la trajectoire semble résolument ascendante. Après une première saison plutôt positive (11 victoires et, globalement, une présence constante dans les premières places des courses du calendrier), la formation suisse vise à placer des pièces importantes dans la construction qui doit la mener vers une promotion en WorldTour. Preuve que les courses vont dans la bonne direction, tous les coureurs de la liste 2023 ont été confirmés et sept autres ont été ajoutés, dont certains avec une profondeur internationale considérable. Bref, les dirigeants de la formation suisse ne veulent pas se contenter de regarder le temps passer…

Les hommes les plus attendus

La plupart des coureurs dont on attend beaucoup sont arrivés dans l’équipe par le biais du marché du cycle. L’un d’entre eux est Alberto Dainese, qui a mis fin à son expérience fluctuante chez Dsm-Firmenich et qui est candidat à un rôle de premier plan dans sa nouvelle équipe. Le sprinter de Vénétie aura de nombreuses opportunités à sa disposition, compte tenu également de la présence de la formation suisse au Giro d’Italia, et il pourra compter sur un groupe résolument dédié au sprint. Pour l’Italien, le transfert semble être idéal pour qu’il atteigne sa taille réelle, comme cela a été le cas pour un autre sprinteur, Arvijd de Kleijn. Le Néerlandais en sera à sa deuxième année sous le maillot Tudor, après une année 2023 qui l’a vu réaliser d’excellents résultats, dont un succès à Milan-Turin. La nouvelle année a bien commencé, avec les classements de l’AlUla Tour, et le jeune homme de 29 ans, originaire de Herveld, sera un coureur qui pourra certainement apporter beaucoup de points à la cause de l’équipe.

La batterie d’hommes rapides compte également sur Matteo Trentinun coureur désormais très expérimenté mais toujours capable de donner beaucoup, surtout dans les courses au parcours vif et bosselé. Le Trentin a mis fin à son aventure avec les EAU et entend jouer encore un rôle de premier plan dans les classiques et, en général, dans les courses d’un jour, grâce à un sprint toujours brillant et à sa capacité à lire les différentes situations tactiques qui se présentent dans la course. Il va vite, et il sait aussi gagner Marius Mayrhoferqui a fait le même parcours CicloMercato que Dainese et qui a commencé son année 2024 avec une série d’excellents sprints sur le sol majorquin. Il reste à voir comment l’équipe voudra concilier les ambitions personnelles de l’Allemand avec celles des autres finisseurs de la liste, mais il est certain qu’en combinant bien les différentes forces, il y aura une chance de récolter beaucoup, même dans des contextes contemporains.

C’est donc à la cause de camarades plus représentatifs que se consacrera l’Allemand. Alexander Kriegerégalement un nouveau visage dans l’équipe, le Danois Sebastian Kolze Changizi et le Hollandais Maikel Zijlaardbien que ce dernier ait des qualités à faire valoir, lorsque la stratégie et le contexte de l’équipe le lui permettent. Il reste donc à voir quelle sera la contribution des Marco BrennerLui aussi sort de Dsm-Firmenich et a hâte de briller à nouveau, après les belles perspectives qui s’offraient à lui lorsqu’il était tout jeune et une récolte globalement en dessous des attentes lors de ses deux premières années en tant que professionnel. Compte tenu du fait qu’il n’a que 21 ans, l’Allemand a encore tout le temps de trouver le bon coup de pédale.

Lire Aussi  Jumbo-Visma, encore un renouvellement : Steven Kruijswijk confirmé jusqu'en 2025

Un autre nouveau coureur est Michael Storerqui possède un palmarès déjà conséquent (deux étapes de la Vuelta 2021, deuxième du Tour des Alpes 2022) et qui arrive dans la cour de Cancellara avec de meilleures chances de porter les galons de capitaine que lors de sa précédente expérience avec Groupama-FDJ. Grimpeur de qualité et attaquant résistant, l’Australien pourrait être l’un des coureurs les plus fructueux de l’équipe 2024. Le grimpeur, c’est aussi Sébastien Reichenbachpour qui les meilleures années de sa carrière semblent désormais derrière lui : le Suisse aura probablement un rôle de metteur en scène dans la course, essayant peut-être de mettre à profit son expérience et ses compétences de skieur de fond.

Un coup de pédale qui n’a pas manqué ces derniers temps chez Alexander Kamp. Le Danois est l’un des coureurs de référence de l’équipe pour les classiques et les petites courses par étapes : sa saison 2023 a été excellente, à tel point que même les rumeurs de CycleMarket ont commencé à tourner autour de lui. Reste à savoir si, à 30 ans, il pourra encore ajouter de la qualité à ses caractéristiques qui en font déjà un coureur incontournable. L’attention qu’il mérite Joel Suter, qui a connu un beau succès au Giro di Sicilia en 2023 et qui possède des qualités offensives très dangereuses pour les autres équipes, surtout lorsqu’il s’agit d’anticiper un sprint. Le coureur suisse, qui est également un bon interprète des contre-la-montre, a cependant été malchanceux en ce début de saison, terminant hors course à cause d’une fracture de la mâchoire et devra donc s’armer de patience avant de pouvoir revenir à la chasse aux résultats.

Nombreux sont les coureurs qui savent passer à l’attaque, gérant bien les bosses peu ardues. Parmi eux, le champion de Suède en titre, Lucas Eriksson et il y a aussi les Suisses Simon Pellaudqui, au fil des ans, a su se coudre dans le costume d’un véritable spécialiste des échappées. Sur cette route se trouve également le Français de 23 ans Alois Charrinqui connaît bien les pistes en dents de scie et aura l’occasion de s’illustrer dans les occasions qui lui conviennent le mieux. Le même peloton devrait accueillir les Suisses Nils Brun, l’Allemand Mika Heming et le suédois Jacob Erikssonle frère de Lucas, tous encore très jeunes et ayant la possibilité d’acquérir une expérience précieuse, peut-être en accomplissant les missions d’attaque du jour.

Le « cœur » suisse de l’équipe bat également avec Tom Böhliun passeur qui peut faire de bonnes choses dans les contre-la-montre, l’attaquant Robin Froidevaux, Roland Thalmannun grimpeur d’assez bonne qualité, et Yannis Voisardun autre coureur qui sait s’enthousiasmer quand la route devient escarpée, et qui semble bien parti pour un parcours de croissance qui pourrait aussi lui apporter de grandes satisfactions. Ce dernier bénéficie d’ailleurs de la grande confiance de l’équipe, qui lui a déjà garanti un contrat jusqu’en 2026 inclus. Au service de l’équipe, dans un cas sur des arrivées rapides et dans l’autre sur des parcours accidentés, il y aura alors l’Allemand Florian Stork et le Luxembourgeois Luc Wirtgendes coureurs fiables et déterminés.

Lire Aussi  Giro d'Italia 2023, Geraint Thomas : "J'ai raté quelque chose dans la montée, c'était un début moyen"

Jeunes promesses

Après l’avalanche de nouveaux venus qui a caractérisé 2023, il n’y a cette fois qu’un seul nouveau venu. Il s’agit de l’Allemand Hannes WilkschHannes Wilksch, 22 ans, qui vient de prendre la troisième place du classement final du dernier Giro Next Gen et qui a montré, dans l’ensemble, des qualités très prometteuses chez les jeunes lorsque la route sous ses roues présente des pentes positives. L’Allemand sera appelé à acquérir de l’expérience et peut-être à profiter des opportunités que le calendrier lui offrira. Des signes de progression sont également attendus de la part du Tchèque Petr Kelemenqui a maintenant une saison parmi les « grands » derrière lui et qui a fait de très bonnes choses lors de ses premières sorties professionnelles, n’a pas été confirmé plus tard dans l’année.

Le Néerlandais est encore jeune et très prometteur Rick Pluimersqui, après une jeunesse pleine de bonnes choses, a lancé des signes significatifs en 2023 et a ensuite pris un très bon départ en 2024, obtenant une bonne place au classement général de l’AlUla Tour. Il pourrait être une carte utile à garder en réserve pour les courtes courses par étapes dans lesquelles l’équipe suisse sera à la chasse à la gloire et aux points lourds. 23 ans, c’est aussi le Luxembourgeois Arthur Kluckersun passeur puissant qui peut s’illustrer sur des parcours mixtes et qui pourrait également développer, kilomètre après kilomètre, des qualités de contre-la-montre rentables.

Organic Tudor Pro Cycling Team 2024

BOHLI Tom 17.01.1994
BRENNER Marco 27.08.2002

GER

BRUN Nils 14.06.2000 SUI
CHARRIN Aloïs 08.09.2000 FRA
DAINESE Alberto 25.03.1998 ITA
DE KLEIJN Arvid 21.03.1994
ERIKSSON Jacob 01.10.1999 SWE
ERIKSSON Lucas 10.04.1996
FROIDEVAUX Robin 17.10.1998 SUI
HEMING Mika 06.04.2000 GER
KAMP Alexander 14.12.1993
KELEMEN Petr 18.11.2000 CZE
KLUCKERS Arthur 15.03.2000 LUX
KOLZE CHANGIZI Sebastian 29.12.2000 DEN
KRIEGER Alexander 28.11.1991 GER
MAYRHOFER Marius 18.09.2000 GER
PELLAUD Simon 06.11.1992
PLUIMERS Rick 07.12.2000 NED
REICHENBACH Sébastien 28.05.1989
STORER Michael 28.02.1997
STORK Florian 27.04.1997
SUTER Joel 25.10.1998
THALMANN Roland 05.08.1993

SUI

TRENTIN Matteo 02.08.1989

ITA

VOISARD Yannis 26.07.1998 SUI
WIRTGEN Luc 07.07.1998
ZIJLAARD Maikel 01.06.1999
WILKSCH Hannes 30.10.2001 GER
Directeur général MEYER Raphael SUI
Directeur des sports SCHEIDECKER Ricardo POR
Directeur sportif adjoint BLANQUEFORT Sylvain 25.11.1985 FRA
Directeur adjoint des sports COZZI Claudio 14.11.1966 ITA
Directeur sportif adjoint DECKERT Sebastian 08.08.1990 GER
Directeur adjoint des sports LAMOISSON Morgan 07.09.1988
Directeur sportif adjoint LEYSEN Bart 10.02.1969
Directeur sportif adjoint SIEBERG Marcel 30.04.1982 GER
Directeur adjoint des sports TOSATTO Matteo 14.05.1974 ITA
Directeur sportif adjoint ZIMINE Boris 02.06.1990 FRA

Volate – 7.8

Hills – 7.1

Montagnes – 5,7

Pavé – 6,5

6.8

Les ambitions sont considérables et le CicloMercato s’est montré à la hauteur en recrutant des coureurs de qualité et en profondeur. L’équipe a les moyens d’être présente dans les sprints et les courses d’un jour, avec de nombreuses options. En revanche, l’équipe dispose d’un peu moins de ressources pour les courses de côte, mais elle ne manque pas de jeunes coureurs prometteurs.


Note de l’utilisateur :

Soyez le premier !

Chantal Martin