Tour de la Provence 2024 Présentation du parcours et coups de coeur

Après l’Etoile de Bessèges, le cyclisme en France se poursuit avec le Tour de la Provence 2024. Au programme 8 au 11 févrierLa course transalpine revient après un an d’arrêt et se présente avec un parcours moins dur que par le passé, ce qui devrait favoriser surtout les coureurs de classiques et les sprinters forts, parmi lesquels le nom du successeur du vainqueur de 2022, Nairo Quintana, devrait donc émerger. Par rapport à cette édition, le niveau des équipes participantes est légèrement inférieur puisqu’il n’y a que cinq équipes WorldTour (les quatre équipes françaises plus Lidl-Trek) et quatre équipes professionnelles, plus huit équipes continentales.

HASHTAG OFFICIEL: #TDLP2024

Récent tableau d’honneur du Tour de la Provence

2023 Non disputé
2022 QUINTANA Nairo
2021 SOSA Iván Ramiro
2020 QUINTANA Nairo
2019 IZAGIRRE Gorka
2018 GENIEZ Alexandre
2017 DENNIS Rohan
2016 VOECKLER Thomas

Parcours du Tour de la Provence 2024

L’ouverture de la course se fera par un court contre-la-montre à Marseille et verra les coureurs parcourir 5000 mètres aller-retour le long du front de mer, sur un parcours totalement plat et assez rapide avec un seul véritable virage, le demi-tour au milieu du parcours, et qui ne devrait pas connaître d’écarts importants.

La première étape partira de Aix-en-Provence et dans les 50 premiers kilomètres des 157,2 prévus, il proposera un parcours assez mouvementé avec quelques montées et descentes et le GPM du Col de Bonnieux. Il sera suivi d’une section plus facile avant la deuxième et dernière ascension du répertoire, le col de Vernègues, qui sera escaladé à plus de 55 kilomètres de l’arrivée. De là à l’arrivée de Martigues le parcours restera légèrement en dents de scie, ce qui ne devrait toutefois pas empêcher un sprint (même si ce n’est pas un groupe complet) qui devrait sourire aux sprinters résistants.

Décisif pour le classement général devrait être le troisième jour de course, qui emmènera le groupe de Forcalquier a Manosque et les 165 kilomètres au programme ne comporteront que très peu de plat. Dans la première partie, à part quelques montées et descentes, un seul GPM sera gravi, le col de Buire, mais la route sera tout de même assez fréquentée et, dans les 50 derniers kilomètres, elle offrira deux autres ascensions, le col de Viens et le col de l’Aire del Masco. Ce dernier sera dépassé à 25 kilomètres de l’arrivée, qui sera faite de montées et de descentes jusqu’à l’arrivée, elle-même située au sommet d’une rampe de 1300 mètres qui devrait exalter les puncheurs.

Lire Aussi  Il y a un an… Tour de France 2022, luxation de l'épaule pour Primoz Roglic : le Slovène l'a réparée tout seul et sera au départ demain

La dernière étape de la course transalpine, la plus longue du programme avec ses 183,2 kilomètres, devrait plutôt faire la part belle aux purs sprinters puisque le parcours est presque entièrement plat. En effet, la seule ascension difficile de la journée, le Col de la Vayède, sera abordée une cinquantaine de kilomètres après le départ de l’étape. Rognacaprès quoi vous passerez la ligne d’arrivée de Arles pour entamer le premier des deux circuits finaux, dont la seule difficulté pourrait être la présence éventuelle de vent.

Les étapes du Tour de la Provence 2024

Prologue : Marseille – Marseille (5 km, contre-la-montre)
Étape 1 : Aix-en-Provence – Martigues (157,2 km)
Étape 2 : Forcalquier – Manosque (165 km)
Étape 3 : Rognac – Arles (183,2 km)

Les favoris Tour de la Provence 2024

Cliquez ici pour la liste de départ

D’ici là Mads Pedersen est un coureur d’un calibre absolu. Le Danois, sacré champion du monde à Harrogate 2019, a effectué un long parcours de progression qui lui permet aujourd’hui de s’installer au niveau des grands du peloton. Ainsi, dans un tel contexte et avec un parcours peu sélectif en termes de montées, le capitaine de Lidl-Trek est le favori numéro un pour la victoire finale, ainsi que pour les différentes arrivées partielles, à commencer par le prologue. L’équipe licenciée aux Etats-Unis pourra compter sur un groupe de premier ordre, qui comprend également le Sud-Africain Ryan Gibbons et le Luxembourgeois Alex Kirschdes passants rapides et résistants qui pourraient également avoir leur mot à dire dans le classement final, si les circonstances l’exigeaient.

Le groupe Lidl-Trek devra se méfier d’une longue lignée de coureurs français, tous en quête de gloire sur leurs routes natales. Le rival le plus féroce devrait être Axel Zingle, une référence pour l’équipe Cofidis qui cherche à mettre derrière elle un début d’année 2024 particulièrement malchanceux. Le Mulhousien de 25 ans semble taillé sur mesure pour le type d’étapes conçues par les organisateurs et pourrait donner du fil à retordre à Pedersen et ses compagnons.

Place ensuite à la formation Decathlon-Ag2R La Mondiale, qui présente sur la course un septuor aux multiples solutions : il y a le passeur, qui est le seul à pouvoir s’adapter à l’évolution de la situation. Bruno Armirail, il y a le gréviste Nans Peters et il y a surtout le frappeur Dorian Godon, qui sort de la meilleure année de sa carrière et qui pourrait utiliser la force du nombre pour mettre ses adversaires en difficulté avant de placer son tir. L’équipe de France a également décidé de faire appel à sa star du sprint, Sam Bennett, à qui l’on demandera de laisser des traces importantes dans les ordres d’arrivée, sans tenir compte – au moins dans un premier temps – du classement général.

Lire Aussi  Giro d'Italia 2023, le triplé GT de Mads Pedersen en moins d'un an. Mais le plus rapide était Daniele Bennati

Une formation qui dispose de plusieurs armes, c’est aussi celle de Groupama-FDJ, qui pourrait confier une bonne partie de ses espoirs de victoire finale à Rémy Rochasun coureur qui devrait faire la différence de toute façon, essayant de prendre tout le monde dans sa roue pour capitaliser sur ses chances. Les parcours des différentes étapes semblent bien correspondre aux caractéristiques du Britannique Samuel Watson et il en va de même pour Valentin Ferron (TotalEnergies), qui devrait être la première option de classement pour son équipe. Une autre marque française qui tentera de tirer le meilleur parti de cette course est Arkéa-B&B, qui s’appuiera sur le nouveau venu Raúl García Pierna et s’attend à des notes élevées de la part de Clément Champoussin.

Le parcours pourrait également aiguiser l’appétit d’un sprinteur endurant comme Hugo Hofstetter (Israël-PremierTech), un coureur difficile à écarter dans les finales mouvementées. La formation israélo-canadienne pourra également compter sur l’expérience de Tom van Asbroeck et donnera les premières indications sur les chances de l’Américain. Riley Sheehan dans des contextes de compétition de ce type. Il faut également garder un œil sur un autre Américain, Scott McGill (Echelon Project), qui est descendu au niveau Continental, mais qui a de bons résultats derrière lui, même dans des courses à étapes courtes, et le Français ne doit pas être négligé non plus Samuel Leroux (Van Rysel-Roubaix), qui vient de connaître un succès remarquable en s’imposant dans une étape de l’Etoile des Bessèges.

Tour de la Provence 2024 favoris bourse

***** Mads Pedersen
**** Dorian Godon, Axel Zingle
*** Bruno Armirail, Hugo Hofstetter, Remy Rochas
** Raul Garcia Pierna, Ryan Gibbons, Nans Peters, Samuel Watson
* Clément Champoussin, Valentin Ferron, Alex Kirsch, Scott McGill, Tom Van Asbroeck

Altimétrie et planimétrie Tour de la Provence 2024

Chantal Martin