UCI, réflexion sur l’introduction d’un plafond sur les budgets des équipes à partir de 2026

L’Union cycliste internationale travaille à l’introduction d’un plafond pour les budgets des équipes. Ces derniers jours, en Montreux (Suisse), s’est réunie le Conseil du cyclisme professionnel (PCC), une commission de l’UCI qui réunit toutes les parties prenantes du cyclisme sur route (équipes, coureurs, organisateurs), du cyclisme masculin et, à partir de cette année, du cyclisme féminin, et lors de la réunion, un certain nombre de questions ont été discutées et des décisions ont été prises concernant les prochaines réformes à mettre en œuvre. L’une d’entre elles a été la décision de mettre en place un groupe de travail chargé d’élaborer une proposition visant à introduire un plafond budgétaire pour les équipes du WorldTour et du WorldTour féminin à partir de 2026 afin de préserver l’équité sportive et d’éviter des disparités excessives entre les équipes en termes de budget.

Parmi les autres décisions prises lors de cette réunion, des modifications aux règles régissant l’enregistrement et le transfert des coureurs ont été établies dans le but de promouvoir la stabilité contractuelle. Les nouvelles règles, qui s’appliqueront dès juin 2024 en vue de la saison 2025, visent à moderniser les règles existantes afin de créer une plus grande transparence et d’aligner les règles pour toutes les équipes professionnelles, en assurant une plus grande clarté et cohérence dans toutes les situations impliquant la résiliation anticipée des contrats. La création d’une deuxième division d’équipes professionnelles féminines à partir de 2025, les UCI Women’s ProTeams, a également été confirmée.

Lire Aussi  Tour de Suisse 2023, enfin Stefan Küng ! Battus Remco Evenepoel et Wout Van Aert

Chantal Martin