EDF : Deux champions du monde se déclarent la guerre avant l’Euro !

Photo of author
Mis à jour le :

Finaliste du dernier mondial, la France endossera une fois de plus le costume de favori au prochain Euro en terres allemandes. Alors que les spéculations vont bon train sur l’identité des joueurs sélectionnés pour l’occasion, deux champions du monde tricolores se sont déclarés la guerre par médias interposés. Un clash qui arrive au mauvais moment alors que l’heure est à l’union sacrée.

Deschamps pointé du doigt dans cette guerre d’égo

Quart de finaliste au mondial 2014, finaliste de l’Euro en 2016, vainqueur du mondial en 2018 et finaliste du dernier mondial au Qatar. Tel est le bilan flatteur de Didier Deschamps à la tête des bleus depuis son arrivée en 2012. Pourtant, malgré ce palmarès impressionnant, le natif de Bayonne ne fait pas l’unanimité.

Ce n’est un secret pour personne, Christophe Dugarry, vainqueur du mondial 98 avec DD n’est pas fan du sélectionneur de l’équipe de France. Les deux hommes ne s’apprécient guère et la nouvelle pique de Dugarry ne risque pas d’atténuer les choses. Après la déroute contre l’Argentine au mondial, il avait exigé sans détour le limogeage de Deschamps.

Il estimait qu’au-delà des performances, le management en lui-même du tacticien français cachait beaucoup de zones d’ombre. Il ne comprenait pas pourquoi 12 ans après, il ne pouvait pas simplement démissionner question de laisser la place à un autre pour prendre les rênes de la Sélection. De passage sur les ondes du journal l’Équipe, il a lâché une bombe et c’est de là que tout a basculé.

La finale du mondial au Qatar reste difficile à digérer

Si certains ont salué la prestation des bleus en finale de Coupe du Monde, d’autres espéraient mieux et Dugarry en fait partie. Il sera consultant pour M6 lors de l’Euro 2024 et à la question d’un rapprochement probable avec DD pour faire la paix, il a tout botté en touche. Il estime qu’avec un bon management, la France avait les arguments nécessaires pour faire une meilleure finale. Il a ensuite demandé des explications à DD sur le début de match de la France contre l’Argentine. La preuve que même si cet épisode date de plus d’un an, il continue de hanter Christophe et Deschamps devrait être plus transparent.

«Si je croiserais Deschamps à l’Euro cet été ? Certainement ! J’espère qu’il ne sera pas en tribunes comme moi, ce ne serait pas bon signe, a-t-il lâché de manière espiègle. Je ne me trouve pas dur avec lui, je fais mon job, je me pose seulement toujours des questions. Comme ces 70, 80 minutes de vide de la finale du dernier mondial sur lesquelles il ne s’est jamais exprimé. J’attends toujours des réponses sur la préparation, notamment mentale, de ce match, sur ce qu’il a voulu proposer tactiquement, s’il y avait des joueurs malades comme on l’a dit ? Si on a enterré la hache de guerre pour les 25 ans de France 98 ? Non. Il n’y a pas eu de bonjour, pas de serrage de main, rien. Il n’y a plus de lien entre nous.», a lâché le Bordelais.
Lire Aussi  Pronostic Gibraltar – Lituanie (Euro 2024) – 21/03/2024

Martine Morel

Martine Morel est une journaliste sportive française reconnue pour son expertise en économie du sport et en jeux d'argent en ligne, avec une carrière de plus de 15 ans marquée par des analyses et des articles appréciés sur l'impact financier des événements sportifs et la dynamique économique des clubs. Diplômée en économie, elle a la particularité de voyager pour couvrir les événements sportifs internationaux, enrichissant ses articles d'une perspective mondiale. Elle engagée dans la promotion du sport auprès des jeunes, elle est également multilingue, ce qui renforce sa capacité à couvrir et rapporter les événements sportifs à l'international.